Le magazine de la vie politique

csm_Muselier-recadre_d875edf11c

Alliance entre LREM et Renaud Muselier (LR) aux élections régionales. La liste de Sophie Cluzel se retire.

En répondant très favorablement à l’initiative de Renaud Muselier et en retirant le projet d’une liste La République en marche aux prochaines élections régionales en Provence-Alpes-Côte-d’Azur, Jean Castex provoque un séisme politique.

Il n’y aura pas de liste La République en marche (LREM) face à celle menée par Renaud Muselier (LR) en Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Jean Castex a scellé ainsi une forme d’alliance entre le parti présidentiel et Les Républicains.

La chef de file désignée par LREM dans la région, Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat aux personnes handicapées, ainsi que des représentants de la majorité parlementaire, vont donc intégrer le dispositif conduit par Renaud Muselier.

L’annonce passe mal au sein d’une partie des élus Les Républicains. «C’est un coup de poignard dans le dos», estime pour Eric Ciotti, député des Alpes-Maritimes, président des Républicains des Alpes-Maritimes mais aussi président de la commission nationale d’investiture des Républicains. «Jusqu’au bout j’ai espéré leur sursaut, celui d’amis qui se perdent. Ils ont osé l’inacceptable».

Christian Estrosi, dont la proximité avec LREM est connue, a réagi sur les réseaux sociaux en apportant tout son soutien à son ami Renaud. «Je le soutiens avec force parce que je veux que notre Région continue à porter des valeurs de tolérance et de responsabilité et parce que contrairement à ceux qui ne pensent qu’aux échéances présidentielles ou législatives, nous n’avons pour objectif que de faire avancer les Alpes, la Provence et la Côte d’Azur», a conclu Christian Estrosi, après avoir rappeler les valeurs du Gaulisme qui lui son chères, et affirmer vouloir continuer le rassemblement du parti.

Hubert Falco, le maire de Toulon, a lui renouvelé son “soutien plein et entier” à Renaud Muselier. “Rassembler des femmes et des hommes face à l’extrémisme a toujours été ma ligne de conduite !”

La député LREM des Alpes-Maritimes Alexandra Ardisson appelle à l’union : “réunissons toutes les forces positives et constructives. Mettons toutes les compétences au service des habitants” de Paca.

Dans les Bouches-du-Rhône, Anne-Laurence Petel, députée d’Aix et du Pays d’Aix LREM appelle à dépasser les clivages politiques: “la question de l’alliance est une question de timing pour faire barrage au RN. Ce rapprochement n’est pas du tout surprenant. Ce n’est pas un rapprochement de partis mais avec le président de région sortant, Renaud Muselier“.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents
A la Une

Primaire du Pôle écologiste : Le tribunal donne raison à Jean-Marc Governatori et Corinne Lepage

La décision vient de tomber aujourd’hui. Le tribunal du Palais de justice de Bobigny a rejeté le 29 juillet 2021 la décision de suspension de …

Lire la suite →
Actualités

Elections – Fin de mandat : une allocation facilite le retour à la vie professionnelle

Les présidents et les vice-présidents d’un conseil départemental ou régional qui étaient en fonction avant les élections des 20 et 27 juin et ont perdu …

Lire la suite →
A la Une

Plans climat-air-énergie territoriaux : près de 90% des intercommunalités assujetties ont approuvé leur document

Selon une étude que vient de publier l’ADCF-Intercommunalités de France, près de 90% des intercommunalités de plus de 20.000 habitants, pour lesquelles la mise en …

Lire la suite →