Le magazine de la vie politique dans la région Sud

Delphine-Batho-quitte-parti-socialiste_0_728_486

Après l’insoumise, Delphine Batho députée des Deux Sèvres, et présidente du parti Génération Ecologie a signé un nouvel ouvrage appelé «Écologie intégrale. Le manifeste».

Avec «Écologie intégrale. Le manifeste», la députée Delphine Batho, présidente de Génération Ecologie, tire les conséquences de l’incapacité des forces politiques traditionnelles à apporter des réponses à l’effondrement qui menace à brève échéance notre civilisation, et même les conditions naturelles d’existence de l’humanité.

A partir d’un constat implacable de la dynamique destructrice de l’Anthropocène, elle propose une nouvelle grille de lecture du monde qui nous entoure et affirme que les sociétés humaines doivent désormais choisir entre l’écologie ou la barbarie.

Dans le vide politique actuel, marqués par les reculs sur l’écologie et la fin d’un consensus trompeur sur la transition à opérer, ce manifeste définit l’écologie intégrale comme un projet politique global, en rupture avec le libéralisme et le socialisme.

Les fondements théoriques de l’écologie intégrale engagent toutes les dimensions d’un projet de société cohérent, de l’action de l’Etat au modèle économique, en passant par la démocratie, le rapport au travail et à la politique de sécurité. Ils engagent également nos repères culturels au travers de l’écoféminisme et du rapport à la Nature dont il faut faire le nouveau moteur de l’histoire.

L’écologie intégrale tranche ainsi tant avec la vision néolibérale qui organise le sur-enrichissement d’une minorité qu’avec la promesse socialiste d’un enrichissement matériel infini et partagé. Car l’un et l’autre débouchent sur l’empoisonnement de nos milieux de vie et la dégradation de l’habitabilité de la Terre.

Il convient donc, et ce toute urgence, pour elle de sortir de cette double impasse, afin de bâtir une société nouvelle, intégralement écologique, respectant la dignité de chacun comme celle du vivant en général.

Écologie intégrale. Le manifeste, de Delphine Batho,

postface de Dominique Bourg,

éditions du Rocher, janvier 2019, 120 p., 9,90€.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents
A la Une

Elections : le vote par procuration rendu un peu plus aisé avrec Maprocuration

Avec l’entrée en service de la télé-procédure “Maprocuration” et la possibilité d’être porteur de deux procurations, le vote par procuration est désormais un peu facilité …

Lire la suite →
Actualités

Raymond Bartolini, l’un des prévenus au procés Guérini, est décédé.

Il n’aura pas assisté au résultat du procès le 28 mai 2021. Raymond Bartolini, âgé de 74 ans, l’un des onze prévenus dans le procès …

Lire la suite →
A la Une

Emmanuel Macron va supprimer l’ENA et la remplacer par un “Institut du service public”

Emmanuel Macron a annoncé le 8 avril 2021 qu’il allait “supprimer l’ENA” (Ecole nationale d’administration) pour la remplacer par un “Institut du Service public” (ISP), …

Lire la suite →