Le magazine de la vie politique

korcia

Face à des objectifs économiques ambitieux, une métropole inadaptée aux enjeux du territoire pour l’UPE 13

A la veille du rendez-vous fixé par Emmanuel Macron aux élus métropolitains, le dernier comité de gouvernance économique métropolitaine rassemblant la CCIMP, le Port de Marseille Fos, Aix-Marseille Université, l’Upe 13, la CPME13, la Chambre des Métiers et la Chambre d’agriculture, est revenu le 29 septembre 2021 sur le «new deal» proposé par le Président Macron pour sortir le territoire métropolitain de sa torpeur et de ses maux endémiques. Or la Métropole ne répond pas selon l’UPE 13 aux enjeux d’évolution du territoire en matière de mobilité.

Philippe Korcia président de l’Upe 13, est clair : «Cette Métropole Aix-Marseille-Provence, l’Upe 13 l’a souhaitée, réclamée, exigée… Puis portée, poussée… Pour voir émerger au final, une strate supplémentaire d’un millefeuille institutionnel à l’opposé de nos attentes». L’avenir économique du territoire passera donc, selon lui, par une évolution de la gouvernance. Cette exigence repositionne la Métropole Aix-Marseille-Provence telle que l’Upe 13 l’a toujours défendue, sur des compétences économiques fortes avec une vraie capacité de financement des projets structurants. Les sujets de proximité doivent par contre incomber aux communes.

L’entreprise, un rôle clé

Mais, pour les décideurs économiques, l’entreprise doit être le fer de lance pour faire bouger les lignes. «C’est aujourd’hui que se prendront les grandes décisions politiques qui feront l’attractivité et la richesse de notre territoire, seuls éléments moteurs d’une croissance qui pourra être redistribuée à tous. Nous ne pouvons manquer ce nouveau rendez-vous pour l’avenir de notre territoire et des générations présentes et futures» affirme Philippe Korcia, président de l’Upe 13. Aujourd’hui, l’heure est venue de faire évoluer le modèle métropolitain avec l’entreprise comme porte-drapeau.

 

C’est en créant de la richesse et de la valeur et par sa redistribution que les problèmes de l’emploi et des inégalités seront réglés. «C’est avec cette richesse économique que nous attirerons les investisseurs, que nous financerons la transition environnementale. Cette richesse ce sont indéniablement les entreprises et leurs collaborateurs qui la créent», a rappelé Philippe Korcia.

Construire l’avenir

Aujourd’hui, le cycle électoral local s’est achevé avec les élections régionales et départementales, stabilisant ainsi la représentation locale. A six mois des échéances nationales avec les élections présidentielles et législatives, il s’avère indispensable pour les acteurs économiques de construire le territoire. «Nous avons encore quatre ans de stabilité devant nous pour travailler ensemble au territoire que nous voulons et certaines des solutions sont à notre portée. Il faudra se faire à l’idée que nous sommes tous condamnés à faire sauter les verrous territoriaux et politiques au bénéfice de tout un territoire, de toute une population… Nous attendons donc de nos élus qu’ils créent les conditions qui permettront cet avenir ! » affirme Philippe Korcia.

Des enjeux majeurs

Concrètement, le président Emmanuel Macron propose 1,5 milliard d’euros pour investir sur des projets du quotidien ciblés sur la réhabilitation des écoles, l’économie de la culture, la sécurité et la mobilité au sein de la Métropole Aix-Marseille-Provence.

Les projets concrets relatifs à la mobilité sont tout d’abord quatre lignes de tramway supplémentaires, cinq lignes de BHNS pour désenclaver des quartiers nord, «Un RER à la marseillaise» pour relier les bassins économiques. C’est également la LNCA pour réaliser la Traversée ferroviaire souterraine de Marseille, le réaménagement de la gare Saint Charles, l’extension de l’aéroport Marseille Provence et enfin le renforcement des infrastructures portuaires avec une nécessité de repenser son hinterland.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents
A la Une

Un salon fédérateur, didactique et passionnant pour les maires de la région Sud

La convention annuelle des maires de la région Sud se tiendra, le 22 octobre 2021, au Palais du Pharo, à Marseille. Son thème sera cette …

Lire la suite →
A la Une

Rénovation énergétique : les professionnels craignent un nombre de passoires thermiques plus élevé que prévu

La Fnaim (Fédération nationale de l’immobilier), l’Unpi (Union nationale des propriétaires immobiliers) et l’association Plurience qui regroupe les treize plus gros acteurs du marché de …

Lire la suite →
Actualités

Le festival Image de ville propose une projection du film L’Étang de Berre de Camille Goujon

Ce projet a pour sujet l’histoire de l’Étang de Berre, en partant de l’observation d’une collection de cartes postales ayant pour sujets les sites industriels …

Lire la suite →