Le magazine de la vie politique

Emmanuel_Macron_(cropped)

Election présidentielle : Emmanuel Macron et Marine Le Pen au second tour selon les premières estimations

Comme en 2017, Emmanuel Macron et Marine Le Pen s’affronteront au second tour de l’élection présidentielle, avec un net avantage au président sortant crédité de 27 à 29,5% des suffrages devant la candidate du RN, donnée à 23/24% à l’issue du premier tour.

Après des mois d’une campagne atypique qui a peu mobilisé, l’abstention a été plus élevée qu’il y a cinq ans, entre 26 et 29%, selon les instituts de sondage. Avec la troisième place de l’Insoumis Jean-Luc Mélenchon (20/21%), ce scrutin confirme l’écroulement des deux partis ayant gouverné la France de la Ve République jusqu’en 2017, qui réalisent le pire score de leur histoire : Valérie Pécresse (LR) autour de 5% des suffrages et Anne Hidalgo (PS) avec 1,8 %.

En revanche, le score du président sortant est plus élevé qu’annoncé ces derniers jours par les sondages, qui le donnaient talonné par la candidate d’extrême droite, après une campagne jugée trop courte et prudente. Si le scénario d’un duel Macron/Le Pen était attendu depuis cinq ans, la campagne d’entre deux tours ouvre un éventail de questions sur les reports de voix dont bénéficieront l’un et l’autre le 24 avril.

Parmi elles, quel sera le choix des électeurs de Jean-Luc Mélenchon ? Quel bulletin glisseront dans deux semaines les sympathisants de droite ? Et le ressort émoussé du front républicain pour faire barrage à l’extrême droite fonctionnera-t-il chez les supporters de l’écologiste Yannick Jadot (autour de 5%), du communiste Fabien Roussel (2/3%) ou encore d’Anne Hidalgo ?

Mme Le Pen devrait, elle, pouvoir compter sur les voix du polémiste d’extrême droite Eric Zemmour, qui a longtemps bousculé la campagne au point de rebattre les cartes de la bataille du second tour, avant d’échouer à 6/7% dimanche. Il y a cinq ans, un quart de l’électorat n’avait pas voulu départager Emmanuel Macron et Marine Le Pen, et quatre millions de Français, soit près d’un inscrit sur 10, avaient préféré voter blanc ou nul.

En ce dimanche ensoleillé partout dans le pays, quelque 48,7 millions d’électeurs étaient appelés à départager les 12 candidats à l’Elysée après une campagne percutée par la crise du Covid-19 puis la guerre en Ukraine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents
A la Une

Elections législatives 2022 : début du vote par internet pour les Français de l’étranger

Les Français vivant à l’étranger et inscrits sur les listes électorales consulaires peuvent voter par internet pour le premier tour des élections législatives dès vendredi …

Lire la suite →
A la Une

Le Président Emmanuel Macron sera à Marseille le 2 juin 2022

Emmanuel Macron se rendrait à Marseille le jeudi 2 juin. À 10 jours du premier tour des législatives, le chef de l’État devrait être accompagné …

Lire la suite →
A la Une

Pavillon bleu : un label en pleine ascension

Le nombre de sites, plages ou ports de plaisance, lauréats du label Pavillon bleu a crû légèrement en 2022. Les régions littorales offrent toutefois un …

Lire la suite →