Le magazine de la vie politique

Joel-Assuied-Voeux-Isabelle Lonchampt

Election présidentielle: Isabelle Lonchampt, présidente de la FBTP13, entend jouer un rôle majeur dans la campagne électorale

Depuis le 20 juin 2019, Isabelle Lonchampt préside la puissante fédération du BTP des Bouches-du-Rhône. Aujourd’hui, fort du poids que représente cette entité avec 9 000 entreprises et 15 000 salariés, elle formule à présent quatre propositions essentielles pour le pays dans le cadre d’une opération appelée «France, Terre de bâtisseurs».

Après avoir été à la tête pendant cinq ans du GEIQ BTP 13 et Méditerranée, Isabelle Lonchampt qui dirige deux entreprises GTI et M2C Rénovation à Gardanne a souhaité donner un nouvel élan à la Fédération du BTP13, un syndicat professionnel qui représente la première force économique du département. Son combat économique à la tête de cette puissance entité est également un combat politique.

Un combat à l’horizon avril 2022

Trois ans après sa prise de fonction, elle s’investit pour un autre combat à savoir la campagne pour les élections présidentielles. Elle ne s’engage pas pour un parti mais pour plusieurs causes causes qui s’avèrent essentielles pour l’essor du pays. C’est tout d’abord le logement qui doit être, selon elle, une grande cause nationale. Il s’agit également d’assumer la transition énergétique et de valoriser l’innovation. Autre enjeu pour elle, simplifier la vie des entrepreneurs et leur faire confiance. Enfin, l’un des autres priorités essentielles est de promouvoir l’emploi durable et de lutter contre la fraude.

Alors que les permis de construire continuent de chuter et que la perspective de se retrouver au-dessous de la barre des 400 000 logements neufs en 2022 devient de plus en plus probable, les professionnels du bâtiment attendent du futur chef de l’État qu’il décrète une politique publique en faveur du logement réellement à la hauteur des enjeux. Pour répondre au déficit de logements dans le pays, un rythme de production annuel de 500 000 logements apparaît incompressible. La rénovation et la réhabilitation du parc existant, toutes deux indispensables en soi, ne répondront pas, à elles seules, aux besoins des Français.

Le secteur du bâtiment est un secteur en perpétuelle innovation. Si les bâtiments demeurent responsables de 20% des émissions de gaz à effet de serre en France, il ne faut pas perdre de vue qu’un immeuble construit en 2021 consomme neuf fois moins d’énergie et émet trois fois moins de carbone qu’un autre construit en 1974. «Les professionnels du bâtiment ne sont pas des bétonneurs compulsifs, caricature dans laquelle d’aucuns cherchent parfois à nous enfermer ! Comme l’ensemble de nos concitoyens, nous avons à cœur de léguer à nos enfants une France où l’on respire, une France aux paysages préservés, une France où chacun puisse se loger dignement», a t-elle évoqué.

Une cheffe d’entreprise passionnée

Hyperactive et passionnée, tels sont les qualificatifs d’Isabelle Lonchampt qui a été élue en juin dernier, présidente de la fédération du BTP 13. Née le 1er février 1968 à Marseille, la jeune femme a, après l’obtention d’un BTS de gestion comptable, intégré en 1988 l’entreprise familiale dans le secteur de la métallurgie. «Mon père, mon grand-père et même mon arrière grand-père s’y sont investis», relate t-elle.

Isabelle Lonchampt, présidente de la BFTP des Bouches-du-Rhône.

Trois ans après, elle créé avec son père GTI dans le secteur du bâtiment et en prend, sept ans après, la direction. Vingt ans après, elle dirige toujours cette TPE de 11 salariés spécialisée dans le gros œuvre et le génie civil mais aussi M2C Rénovation, une TPE de 10 salariés, spécialisée dans la charpente bois et créée à la suite du rachat d’ATP Charpente. «La synergie entre ces deux entités permet de faire des conventions souvent demandées dans le cadre des marchés publics», explique t-elle. C’est à cette date qu’elle rentre dans le groupe des jeunes dirigeants du BTP dont le chef de file est un certain Johan Bencivenga.

Elle intègre aussi la délégation territoriale du Pays d’Aix et devient par ailleurs administratrice de la Caisse des congés payés. Au fil du temps, elle s’investit encore plus dans les instances professionnelles. Sa philosophie: «Si l’on veut mettre sa pierre, il faut faire bouger les choses et si l’on veut être acteur, il faut s’impliquer.» Face à l’isolement du chef d’entreprise, le syndicalisme lui apparaît comme une voie naturelle pour partager son expérience. «Mon investissement au sein de la fédération m’a rendue meilleure cheffe d’entreprise», estime cette femme franche et active à qui des mandats lui sont logiquement confiés.

La formation et l’insertion

En 2014, elle devient présidente du GEIQ BTP 13 et Méditerranée. «J’ai un attachement presque viscéral à ce mandat car cette structure permet certes d’apporter la formation des salariés mais surtout les aide à avoir une vie sociale.» Elle s’est ainsi rendue compte que les entreprises remplissent parfaitement leur engagement sociétal. De cette mission vécue comme un sacerdoce, elle en a éprouvé une réelle fierté.

L’émotion s’est lue sur son visage lorsqu’elle a passé le relais à Valérie Jeannin après l’énoncé d’un bilan très éloquent à la tête de cette entité qui compte désormais cinq salariés : 8 contrats de professionnalisation par an, au début en 2014, contre une centaine par an en 2018. Autres responsabilités notables, la présidence du syndicat de la maçonnerie et des travaux publics en 2017 mais aussi une place de membre titulaire à la CCIMP. «Nous devons faire la part des choses entre nos activités professionnelles et syndicales. Il y a des choix à faire», estime t-elle.

Il n’y a pourtant pas de choix pour Isabelle Lonchampt, brillamment élue il y a trois ans à la tête de la Fédération du BTP 13. «J’avais acquis une expérience professionnelle et syndicale et j’avais envie de me mettre au service de la fédération. Je n’avais pas de plan de carrière.» Dans son programme, trois axes majeurs et en premier lieu l’adhérent qui est au cœur de ses préoccupations. «Ils sont nos clients. Nous devons leur offrir un service sur mesure, les garder et en trouver de nouveaux».

A la tête d’un puissant syndicat

Il s’agit également de faire connaître cette entité. «Nous sommes la première force économique avec 900 entreprises et 15000 salariés. Nous sommes créateurs d’emplois non délocalisables.» Deux actions sont essentielles pour elle: le business et le lobbying. «Nous souhaitons organiser des petits déjeuners avec des donneurs d’ordre, publics et privés, mais aussi des rencontres avec des responsables politiques, à un rythme mensuel sur tout le territoire

Isabelle Lonchampt et Lionel Royer Perreaut, maire des 9e et 10e arrondissementsde Marseille et président de 13 Habitat

Isabelle Lonchampt désire ainsi créer des liens avec des maîtres d’ouvrage pour diffuser la demande auprès des adhérents et tisser des relations avec les différents partenaires liés à l’acte de construire. Son leitmotiv: «Nous souhaitons être entendus par les pouvoirs publics

Son autre crédo : intensifier les relations auprès du jeune public qui découvriront, mi-octobre, lors des coulisses du bâtiment, plusieurs projets avec des lunettes connectées : «Nous souhaitons favoriser l’accès des jeunes aux chantiers, leur faire découvrir nos métiers où les nouvelles technologies prennent une place considérable avec la maquette 3D.» Souvent décrié, le secteur du bâtiment très en pointe, mérite, pour elle, le respect et l’admiration.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents
A la Une

La Région Sud lance le label « Ville amie des animaux »

En Provence-Alpes-Côte d’Azur, plus d’une personne sur deux possède au minimum un animal de compagnie, une authentique source de bien-être pour leurs propriétaires.   Face …

Lire la suite →
A la Une

Retraites : nouvelles concertations en vue d’un projet de loi « avant la fin de l’hiver », annonce Élisabeth Borne

Le gouvernement va ouvrir un nouveau cycle de concertations autour de la réforme des retraites, dans la perspective d’adopter un projet de loi « avant la …

Lire la suite →
A la Une

La 5e édition du salon des maires à Salon-de-Provence

Les 119 maires et des élus locaux des Bouches-du-Rhône ont rendez-vous le jeudi 29 septembre de 9h à 17h30 à l’espace Charles Trenet de Salon-de-Provence …

Lire la suite →