Le magazine de la vie politique

Photo - Jean Marc Governatori

Elections régionales Provence-Alpes-Côte d’Azur : L’Ecologie au centre avec Jean-Marc Governatori

Jean-Marc Governatori, co- président de Cap Ecologie avec Corinne Lepage, est candidat pour les élections régionales des 20 et 27 juin 2021 en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Son leitmotive est: «L’écologie est un enjeu trop important pour se confondre dans des manœuvres d’appareil

Père de famille, diplômé de l’École supérieure de commerce de Nice,  Jean-Marc Governatori s’est investi dans le milieu économique pendant plus de vingt ans en créant et gérant une entreprise à fort succès. Nommé deux fois meilleur gestionnaire de France, il est détenteur du Trophée de l’Emploi, remis par le ministre des PME.

En 2000, il décide de vendre ses affaires pour se consacrer à l’action politique. Co-président de Cap Écologie avec Corinne Lepage et président des élus écologistes niçois depuis 2020, Jean-Marc Governatori est délégué national sur la liste de Yannick Jadot aux Européennes 2019, avec un score historique à la clé.

Sur le terrain associatif, il a été délégué de SOS Sahel et président de la Fédération Agissons. Auteur de 14 livres dont 3 préfacés par Albert Jacquard, il est également conférencier sur l’écologie, la santé et le “vouloir d’achat”

Les dissensions Eelv/Gauche, l’imbroglio LR/Lrem, la maltraitance de l‘électorat centriste, le risque majeur que représente le RN dans la Région Paca, terre de prédilection pour lui, autant de raisons qui l’ont conduit à s’engager avec ardeur sur cette échéance. «Nous avons le devoir de proposer un projet écologiste républicain, réaliste, solidaire que présentera une liste Cap Écologie que je conduirai», a t-il affirmé.

Au centre, Cap Ecologie co-présidé par Corinne Lepage et Jean-Marc Governatori, proposera, dans le cadre de cette campagne, une liste comprenant un positionnement politique clair ainsi qu’un projet de société écologiste. «Notre priorité sera la qualité de vie des cinq millions d’habitants de notre région» .

Cap Ecologie regrette vivement que l’antenne régionale d’EELV n’aie pas donné la priorité au Pôle écologiste, auquel le mouvement est attaché nationalement. Face aux impasses démocratique, économique, sociale, sanitaire, produites par des politiques conventionnelles, face aux sentiments d’injustice et d’insécurité qui ont pénétré une part significative de la population, une offre politique nouvelle, écologiste, citoyenne, républicaine, s’avère pour Cap Ecologie une impérieuse nécessité. «Les citoyens pourront se prononcer directement pour leur avenir. Nous, nous choisissons la clarté» a souligné Jean-Marc Governatori.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents
Actualités

Fabienne Joly, nouvelle présidente de la Société du Canal de Provence

Après les scrutins régionaux et départementaux du mois de juin, les nouveaux administrateurs de la Société du Canal de Provence et d’aménagement de la région …

Lire la suite →
Actualités

Certificats d’économies d’énergie : de nouveaux programmes en faveur de l’usage du vélo

Promouvoir l’usage du vélo au quotidien grâce à la construction d’abris sécurisés ou à la livraison active de colis, tel est l’objet de deux programmes …

Lire la suite →
A la Une

Un rassemblement extraordinaire du monde du numérique au sommet de la cité phocéenne

La sixième édition de la soirée du Grand Opening organisée par l’association Medinsoft sous l’égide de Stéphanie Ragu, sa présidente, et de son équipe très …

Lire la suite →