Le magazine de la vie politique

Elections régionales : Une large victoire de Renaud Muselier et des forces démocratiques contre le Rassemblement national

Le score est net et sans appel. Renaud Muselier 57,7% contre Thierry Mariani 42,3%. Le président sortant qui a amélioré de 25 points son score de dimanche dernier au premier tour des élections régionales a été réélu à la tête de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Pour le second des élections régionales, la France pouvait indéniablement craindre le pire car l’abstention a de nouveau atteint des sommets au premier et également au second tour. L’abstention a en effet atteint un niveau record avec 66,72% au niveau national et 66,2% au niveau régional.

Il semblerait que la participation fut néanmoins la plus importante dans la région où un véritable rebond apparut. De nombreuses personnalités de gauche se sont d’ailleurs mobilisées pour inciter à voter pour Renaud Muselier et ainsi faire barrage au Rassemblement national comme le maire de Martigues Gaby Charroux. Les électeurs du Rassemblement écologique et social sous l’égide de sa tête de liste Jean-Laurent Félizia se sont fortement mobilisés avec ce même objectif.

L’action la plus marquante fut celle de Jean-Marc Governatori, coprésident de ce parti avec Corinne Lepage, qui s’engagea dès la fin du premier tour en faveur de Renaud Muselier. Dès lors un accord historique fut scellé entre les deux hommes, qui donnera lieu l’application de plusieurs mesures écologiques concrètes.

– Ce sera tout d’abord la rénovation de 50 000 logements dans la région en étroite coopération avec l’État, les communes et les métropoles ;

– Le développement de l’économie circulaire, créatrice d’emplois ;

– L’évaluation de l’empreinte écologique de la région ce qui permettra de voir les avancées ;

– L’accroissement de la part des énergies renouvelables ;

– La création d’un fonds commun avec les communes et les métropoles pour multiplier les jardins potagers communautaires ;

– Une option végétarienne quotidienne bio pour les lycées ;

– Enfin, les aides pour les associations de protection animale seront accrues.

Néanmoins, ce sont donc deux électeurs sur trois qui ne se sont pas déplacés pour aller voter ce dimanche 27 juin 2021, un dimanche qui fut très ensoleillé.

De plus, l’issue du duel entre Renaud Muselier et Thierry Mariani pouvait être incertaine d’après les sondages. Or, plus le temps avançait, plus les premiers résultats démentaient cette annonce. A 19h, les premières estimations données par la télévision régionale donnaient des premiers résultats avec un score de 53,5% pour Renaud Muselier. Alain Gargani, président de la CPME Sud qui figure en 25e position sur la liste, était optimiste. «Nous restons prudents. Les résultats sont a priori bons. Nous sommes positifs et enthousiastes», a t-il évoqué à un quart d’heure de l’annonce des résultats.

Christophe Madrolle s’avouait de son côté très enthousiaste. «Il y a eu une mobilisation générale à gauche en faveur de Renaud Muselier pour le second tour. La campagne qui a été très dure a été toutefois marquée par des thèmes nationaux comme la sécurité et un manque de pédagogie», a t-il estimé. Il se félicite que l’inspiration écologiste sera au cœur de la politique publique.

L’écologie sera d’ailleurs le grand vainqueur de ces élections régionales avec le contrat passé entre Renaud Muselier et Jean-Marc Governatori. Lors de son allocution à la presse, Renaud Muselier a fait part qu’il est un homme d’engagement et qui respectera scrupuleusement l’ensemble des mesures qui ont fait l’objet d’un contrat et que l’ensemble des formations politiques aura sa place dans l’hémicycle.

La Région Sud, premier partenaire économique des entreprises, est sur les rails pour six années de croissance. C’est ainsi un large satisfecit pour Philippe Korcia, Président de l’Upe 13 qui voit là de belles perspectives pour une dynamique économique: «C’est un signal fort que nos concitoyens ont donné aux élus de la République. Il appartient maintenant à Renaud Muselier et à toute son équipe d’accompagner l’économie régionale vers plus de croissance, pour plus d’emploi et plus d’attractivité de notre territoire. Chaque entreprise doit mesurer maintenant sa part de travail pour faire de notre territoire le lieu de la reconquête économique qui nous attend.»

Le préisdent de l’UPE 13 considère qu’après ces élections réégionales et départementales, l’unité règne avec en ligne de mire le développement économique du territoire: «L’ensemble des Institutions locales, Villes, Métropole, Département, Région, est désormais stabilisé pour au moins cinq ans. J’appelle l’ensemble des élus concernés à se rassembler pour construire le développement économique de notre territoire. Tous engagés pour agir pour la croissance».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents
A la Une

La 5e édition du salon des maires à Salon-de-Provence

Les 119 maires et des élus locaux des Bouches-du-Rhône ont rendez-vous le jeudi 29 septembre de 9h à 17h30 à l’espace Charles Trenet de Salon-de-Provence …

Lire la suite →
A la Une

Les maires sont invités à participer à la Journée nationale citoyenneté et fraternité du 15 octobre 2022

L’Observatoire national de l’action sociale et une cinquantaine de partenaires, dont sept associations d’élus, invitent les élus et les associations à rejoindre leur mouvement de …

Lire la suite →
A la Une

Approvisionnement en électricité : un décret donne le feu vert à une reprise d’activité des centrales à charbon

C’était l’une des mesures de la fameuse loi pouvoir d’achat pour répondre à un besoin exceptionnel lié à un contexte non prévisible, eu égard à …

Lire la suite →