Le magazine de la vie politique

En 5 ans, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur a cru de 100.000 habitants

Au premier janvier 2018, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur comptait 5.052.836 habitants, selon les derniers chiffres du recensement, publiés ce mardi par l’Insee. Entre 2013 et 2018, la population régionale s’est accrue de 0,4 % par an en moyenne, comme au niveau national.

Entre 2013 et 2018, en moyenne, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur a gagné près de 20.000 habitants supplémentaires par an. Le solde naturel, c’est-à-dire l’excédent des naissances sur les décès, contribue autant que le solde migratoire (+ 0,2 % par an) à l’augmentation de la population. Avec une croissance démographique moyenne de 0,4 % par an, la région ne fait pas partie des plus dynamiques de France métropolitaine. La région Provence-Alpes-Côte d’Azur est en revanche la seule dont la population a augmenté un peu plus vite qu’entre 2008 et 2013. Très attractif sur la période récente, le département du Var contribue fortement à la croissance démographique de la région.

la démographie varoise est la plus dynamique

En hausse de 0,7 % par an en moyenne entre 2013 et 2018, la population du Var atteint 1.067.698 habitants au 1ᵉʳ janvier 2018. Portée par un excédent migratoire qui continue de croître, la démographie varoise est la plus dynamique de la région, et la 7ᵉ au plan national.

L’aire d’attraction de l’agglomération urbaine toulonnaise regroupe 542.008 habitants en 2018 dont 176.198 vivent dans sa commune-centre, Toulon. À l’instar d’autres pôles varois de moindre taille, comme Brignoles ou Fréjus, le pôle de Toulon, peu attractif auparavant, l’est devenu. Au final, entre 2013 et 2018, la croissance démographique du pôle s’établit à + 0,7 % par an. De même, dans la couronne de l’aire de Toulon, l’excédent migratoire, seul moteur de l’essor démographique, s’accentue encore.

 

Population stable dans les Alpes-Maritimes

Dans les Alpes-Maritimes (1.086.217 habitants), la population est quasiment stable depuis dix ans. Le solde naturel reste proche de l’équilibre tandis que le solde migratoire redevient légèrement positif (+ 0,1 % par an après – 0,2 %).

L’aire d’attraction de Nice regroupe 609.695 habitants dont plus de la moitié résident dans la commune de Nice. La population de la commune est restée stable durant cette dernière période quinquennale, le solde naturel positif (+ 0,3 % par an) compensant le déficit migratoire.

Dans les autres communes du pôle (Villeneuve-Loubet, Saint-Laurent-du-Var, Cagnes-sur-Mer, Saint-André-de-la-Roche, La Trinité, Villefranche-sur-Mer), le solde migratoire s’est fortement redressé. La population de la couronne de l’aire de Nice continue aussi de croître sous l’impulsion d’un fort excédent migratoire (+ 0,5 % par an).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents
Actualités

Election cantonale à Castellane dans les Alpes-de Haute-Provence : Retour aux urnes les 6 et 13 mars

Les électeurs du canton de Castellane dans les Alpes-de-Haute-Provence retourneront voter les 6 et 13 mars 2022. Le 20 décembre 2021, le tribunal administratif avait …

Lire la suite →
Actualités

Élections municipales à Saint-Remy-de Provence: Hervé Cherubini arrive en tête dans le premier tour

A l’issue du premier tour, le maire sortant de Saint-Rémy-de Provence dans les Bouches-du-Rhône, Hervé Chérubini est en tête avec 47,40% des suffrages exprimés. Son …

Lire la suite →
A la Une

Election présidentielle: Sophie Spennato, co-présidente du parti L’Ecologie au centre, soutient activement Jean-Marc Governatori, candidat à la présidence de la République.

Conseillère municipale à Mions en Rhône-Alpes et co-présidente de l’Écologie au centre, Sophie Spennato affiche une grande satisfaction face à la candidature présidentielle de Jean-Marc …

Lire la suite →