Le magazine de la vie politique dans la région Sud

marseille-paca-region-sud

En 5 ans, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur a cru de 100.000 habitants

Au premier janvier 2018, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur comptait 5.052.836 habitants, selon les derniers chiffres du recensement, publiés ce mardi par l’Insee. Entre 2013 et 2018, la population régionale s’est accrue de 0,4 % par an en moyenne, comme au niveau national.

Entre 2013 et 2018, en moyenne, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur a gagné près de 20.000 habitants supplémentaires par an. Le solde naturel, c’est-à-dire l’excédent des naissances sur les décès, contribue autant que le solde migratoire (+ 0,2 % par an) à l’augmentation de la population. Avec une croissance démographique moyenne de 0,4 % par an, la région ne fait pas partie des plus dynamiques de France métropolitaine. La région Provence-Alpes-Côte d’Azur est en revanche la seule dont la population a augmenté un peu plus vite qu’entre 2008 et 2013. Très attractif sur la période récente, le département du Var contribue fortement à la croissance démographique de la région.

la démographie varoise est la plus dynamique

En hausse de 0,7 % par an en moyenne entre 2013 et 2018, la population du Var atteint 1.067.698 habitants au 1ᵉʳ janvier 2018. Portée par un excédent migratoire qui continue de croître, la démographie varoise est la plus dynamique de la région, et la 7ᵉ au plan national.

L’aire d’attraction de l’agglomération urbaine toulonnaise regroupe 542.008 habitants en 2018 dont 176.198 vivent dans sa commune-centre, Toulon. À l’instar d’autres pôles varois de moindre taille, comme Brignoles ou Fréjus, le pôle de Toulon, peu attractif auparavant, l’est devenu. Au final, entre 2013 et 2018, la croissance démographique du pôle s’établit à + 0,7 % par an. De même, dans la couronne de l’aire de Toulon, l’excédent migratoire, seul moteur de l’essor démographique, s’accentue encore.

 

Population stable dans les Alpes-Maritimes

Dans les Alpes-Maritimes (1.086.217 habitants), la population est quasiment stable depuis dix ans. Le solde naturel reste proche de l’équilibre tandis que le solde migratoire redevient légèrement positif (+ 0,1 % par an après – 0,2 %).

L’aire d’attraction de Nice regroupe 609.695 habitants dont plus de la moitié résident dans la commune de Nice. La population de la commune est restée stable durant cette dernière période quinquennale, le solde naturel positif (+ 0,3 % par an) compensant le déficit migratoire.

Dans les autres communes du pôle (Villeneuve-Loubet, Saint-Laurent-du-Var, Cagnes-sur-Mer, Saint-André-de-la-Roche, La Trinité, Villefranche-sur-Mer), le solde migratoire s’est fortement redressé. La population de la couronne de l’aire de Nice continue aussi de croître sous l’impulsion d’un fort excédent migratoire (+ 0,5 % par an).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents
A la Une

Elections : le vote par procuration rendu un peu plus aisé avrec Maprocuration

Avec l’entrée en service de la télé-procédure “Maprocuration” et la possibilité d’être porteur de deux procurations, le vote par procuration est désormais un peu facilité …

Lire la suite →
Actualités

Raymond Bartolini, l’un des prévenus au procés Guérini, est décédé.

Il n’aura pas assisté au résultat du procès le 28 mai 2021. Raymond Bartolini, âgé de 74 ans, l’un des onze prévenus dans le procès …

Lire la suite →
A la Une

Emmanuel Macron va supprimer l’ENA et la remplacer par un “Institut du service public”

Emmanuel Macron a annoncé le 8 avril 2021 qu’il allait “supprimer l’ENA” (Ecole nationale d’administration) pour la remplacer par un “Institut du Service public” (ISP), …

Lire la suite →