Le magazine de la vie politique dans la région Sud

max_1-min

Gréasque Le développement durable, un enjeu majeur pour la ville

Lors de la séance du conseil municipal le 7 décembre 2020 en salle Louise Michel qui s’est tenue sans le public conformément aux directives sanitaires en vigueur, les élus ont adopté plusieurs mesures en faveur du développement durable et en particulier une charte de végétalisation pour favoriser l’écologie urbaine.

Une grande partie de l’ordre du jour du dernier conseil municipal de la ville de Gréasque, sous l’égide de son premier magistrat Michel Ruiz, a été consacrée aux nouvelles orientations de la municipalité en matière de développement durable. Ainsi, le conseil municipal a mis en place quatre commissions extra-municipales destinées à associer les habitants aux projets et aux politiques publiques développées par la municipalité. Fait à souligner, les élus de la majorité et de deux listes d’opposition, Gréasque en valeurs et Gréasque ensemble, ont constitué des listes communes élues à l’unanimité.

Nadine Carlus, adjointe déléguée à l’éducation, pilotera la commission éducation, enfance et jeunesse qui devrait associer les parents d’élèves, les directeurs d’écoles, les animatrices et le personnel en charge du périscolaire et de la restauration.

Jean-Luc Turzo, premier adjoint, et Marc Laurent, adjoint délégué au développement durable, piloteront quant à eux, la commission Cœur de village, en charge des projets de requalification du centre village et des friches de la zone des Pradeaux. La commission permettra d’associer les techniciens en charge des études ainsi que les entreprises, les commerçants, les associations et les citoyens intéressés par cette démarche.

Marc Laurent adjoint délégué au développera durable, pilotera les commissions développement durable, transition écologique et forêt. Celles-ci permettront d’associer à la fois les administrés, les associations et les techniciens en charge de ces problématiques.

L’élu a proposé d’adhérer à l’association Arbres (Arbres remarquables, Bilan, Recherche, Etudes, Sauvegarde) dont la mission est de labelliser des arbres remarquables sur tout le territoire national. Le projet porté par la municipalité est de labelliser le majestueux chêne de l’aire de l’abattage, situé avenue du 8 mai 1945 afin de l’inscrire au patrimoine bio culturel commun.

Il a effectué un premier bilan de la démarche engagée par l’association Colineo visant à établir un atlas de la biodiversité locale. Le projet est porté conjointement par les communes de Fuveau et Gréasque. Il a été réorienté pour mieux associer la population via des ateliers scoalires et des balades paysagères ouvertes au grand public. L’atlas doit se concrétiser avec la mise en valeur de la biodiversité au Tombereau et avec un sentier botanique Smart’Flore à créer autour des vestiges miniers situés en forêt.

Les élus ont adopté une charte de la végétalisation qui permettra de favoriser l’écologie urbaine par la végétalisation et le fleurissement des espaces publics par les administrés. La charte prévoit des conditions techniques mais aussi un accompagnement et la fourniture de végétaux adaptés au climat méditerranéen.

La municipalité a souhaité également associer la jeunesse à ses projets en créant un conseil municipal des jeunes qui rassemblera des jeunes de 9 à 15 ans et qui verra le jour en mars 2021. Anne Touze, conseillère municipale déléguée au CMJ a exposé les modalités de fonctionnement. Elle a proposé un comité de pilotage qui associera les élus de toutes les tendances politiques. L’objectif du CMJ est de former les citoyens en devenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents
A la Une

Elections : le vote par procuration rendu un peu plus aisé avrec Maprocuration

Avec l’entrée en service de la télé-procédure “Maprocuration” et la possibilité d’être porteur de deux procurations, le vote par procuration est désormais un peu facilité …

Lire la suite →
Actualités

Raymond Bartolini, l’un des prévenus au procés Guérini, est décédé.

Il n’aura pas assisté au résultat du procès le 28 mai 2021. Raymond Bartolini, âgé de 74 ans, l’un des onze prévenus dans le procès …

Lire la suite →
A la Une

Emmanuel Macron va supprimer l’ENA et la remplacer par un “Institut du service public”

Emmanuel Macron a annoncé le 8 avril 2021 qu’il allait “supprimer l’ENA” (Ecole nationale d’administration) pour la remplacer par un “Institut du Service public” (ISP), …

Lire la suite →