Le magazine de la vie politique

P.-Pappalardo-FV-640x480

Habitat Marseille Provence, premier bailleur social à proposer des logements pour les réfugiés d’Ukraine

Depuis bientôt une semaine, le peuple ukrainien est frappé par la guerre. L’arrivée de 130 réfugiés ukrainiens sur le sol Marseillais a incité Patrick Pappalardo, le nouveau président HMP Habitat Marseille Provence à proposer plusieurs solutions d’hébergement pour ces réfugiés qui ont été astreints à quitter leur pays dans des conditions dramatiques.

Créé en 1919, Habitat Marseille Provence est l’un des plus anciens organismes de logement social rattaché à une collectivité locale. Il gère à Marseille 300 salariés et gère 15 000 logements sur la cité phocéenne. «Nous souhaitons rénover et construire avec le soutien de la métropole Aix Marseille Provence», a affirmé son président Patrick Pappalardo.

Face à la terrible situation qui se déroule aux portes de l’Europe et devant cette terrible catastrophe humanitaire, le bailleur social n’est pas resté inactif et a souhaité, en étroite relation avec le département et la Préfecture des Bouches-du-Rhône mais aussi la préfecture de région, mettre à disposition des logements du parc HMP aux familles de réfugiés. «Dans le cadre de sa mission sociale, HMP tient à être aux côtés des populations civiles ukrainiennes qui ont tout perdu en leur assurant un minimum de confort», a confié son président.

Concrètement le groupe HMP a l’opportunité de disposer d’un chantier en cours sur trois tours avec 75 à 90 logements en cours de réhabilitation qui sont à proximité du siège. «Ces logements qui devaient être livrés cet été peuvent l’être progressivement en lançant l’organisation du chantier plus rapidement à savoir les premiers jours d’avril», a stipulé Patrick Pappalardo avec, à ses côtés, Denis Rossi, conseiller départemental délégué à l’humanitaire. Néanmoins, il demeure indispensable d’obtenir des dérogations si le préfet décidait de réserver ces logements à la venue de familles ukrainiennes. «Dans ce cas, nous nous mettrions en rapport avec des associations pour assurer l’ameublement avant la fin du chantier», a expliqué Patrick Pappalardo.

Autre projet évoqué par HMP, la mise à disposition d’un terrain de 7 000 m2 dans le 15e arrondissement de Marseille sur lequel l’Etat pourrait installer des bungalows d’habitation.

Patrick Pappalardo a lancé un appel aux autres bailleurs sociaux de la région pour se mobiliser afin de pouvoir accueillir d’autres réfugiés ukrainiens et des familels en détresse qui ont tout quitté, leur pays, leurs habitations, et ont dû laisser leurs vêtements in situ. «Nous pouvons également réflechir sur de solutions à l’échelle nationale car des régions disposent de logements sociaux disponibles qu’elles pourraient mettre à disposition. Cela pourrait être géré à mon sens par l’Etat», a t-il estimé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents
A la Une

La Région Sud lance le label « Ville amie des animaux »

En Provence-Alpes-Côte d’Azur, plus d’une personne sur deux possède au minimum un animal de compagnie, une authentique source de bien-être pour leurs propriétaires.   Face …

Lire la suite →
A la Une

Retraites : nouvelles concertations en vue d’un projet de loi « avant la fin de l’hiver », annonce Élisabeth Borne

Le gouvernement va ouvrir un nouveau cycle de concertations autour de la réforme des retraites, dans la perspective d’adopter un projet de loi « avant la …

Lire la suite →
A la Une

La 5e édition du salon des maires à Salon-de-Provence

Les 119 maires et des élus locaux des Bouches-du-Rhône ont rendez-vous le jeudi 29 septembre de 9h à 17h30 à l’espace Charles Trenet de Salon-de-Provence …

Lire la suite →