Le magazine de la vie politique

SERENNE-1@J-LUCCIONI

Habiter les Alpes du Sud, une nouvelle donne face au changement climatique

C’est en 2015 que le projet de recherche Habit.A, dans le cadre du programme européen de coopération transfrontalière Alcotra a débuté. Six ans après, l’ouvrage de synthèse appelé «Habiter les Alpes du Sud, demain, face au changement climatique», publié à la fin de l’année 2020, présente les conclusions de cette recherche et ouvre également des pistes de réflexion pour les acteurs de la montagne, les acteurs du bâti et les pouvoirs publics.

Durant cinq ans, le projet Habit.A a été porté par une équipe mixte, en Italie, de l’Ordre des Architectes de la province de Cuneo, de la région Piemont, de l’iiSBE Italia et, en France, de l’Ordre des Architectes PACA, du Pays Sud et d’Envirobat BDM. C’est un outil très pertinent, comme l’évoque Françoise Berthelot, présidente du CROA PACA. «A l’heure où la planète s’interroge sur la nécessité de changer de paradigme, l’expérience Habit.A propose un nouvel état d’esprit face aux conséquences du changement climatique en montagne

Focalisé sur le territoire des Alpes du Sud et de la province de Cuneo, le projet s’est intéressé en fait à l’adaptation des habitats futurs en montagne face aux conséquences des changements climatiques. Ces modifications se traduisent notamment par une élévation des températures depuis 1950 deux fois plus importante que la moyenne mondiale dans ces territoires de montagne, par la régression visible des glaciers et le déclin du manteau neigeux.

Ce changement climatique va a fortiori et indéniablement impacter les modes de vie. C’est la raison pour laquelle le projet Habit.A s’inscrit dans une démarche proactive sur le sujet visant à adapter l’habitat de l’homme, de l’organisation du territoire à sa construction. «Quand une construction sort de terre, il faut penser à la suite, ses usages actuels mais aussi futurs», a confié Pierre Vollaire, maire des Orres et président du Pays Serre Ponçon-Ubaye-Durance.

Ce projet mené entre autres par les architectes a été l’opportunité d’échanges fructueux, de réflexions approfondies et de confrontation des pratiques professionnelles des deux pays. «Le programme européen Alcotra a permis de rendre réelle une coopération transfrontalière qui permet d’enrichir nos stratégies et nos actions, à chacune de nos vallées de l’Adret à l’Ubac, de l’Italie à la France», a souligné Daniel Fauré, membre fondateur de l’association Envirobat BDM.

La démarche peut se résumer en cinq étapes distinctes.

– Il s’agissait tout d’abord de faire le point sur les connaissances actuelles de l’évolution du climat en montagne et en particulier dans les Alpes du Sud.

– Le travail portait également sur une réflexion sur les conséquences économiques, sociales et environnementales de ce changement.

– L’objectif était ainsi de retenir les leçons de l’histoire de l’habitat montagnard qui s’est profondément adapté au cours des siècles en fonction de l’évolution démographique, des formes d’économie et notamment du tourisme qui a généré une profonde mutation de ces territoires.

– Le travail consistait aussi à recenser les réalisations exemplaires en France et, en Italie, et de procéder à une sélection plus réduite par un jury international.

– Enfin, la dernière étape portait sur l’élaboration des outils d’aide à la conception à savoir les indicateurs. Un principe d’incertitude propre au développement de solutions résilientes, c’est-à-dire capables de s’adapter à l’imprévu, a ainsi été introduit dans les labels existants.

Ce recueil de belle facture de 150 pages qui a été envoyé à tous les architectes des Alpes de Haute Provence et des Hautes Alpes représente un outil didactique et précieux à la fois pour les professionnels du bâti mais aussi pour les pouvoirs publics, notamment ceux impliqués dans le cycle de réflexions actuel sur l’impact du Covid dans les territoires de montagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents
Actualités

Fabienne Joly, nouvelle présidente de la Société du Canal de Provence

Après les scrutins régionaux et départementaux du mois de juin, les nouveaux administrateurs de la Société du Canal de Provence et d’aménagement de la région …

Lire la suite →
Actualités

Certificats d’économies d’énergie : de nouveaux programmes en faveur de l’usage du vélo

Promouvoir l’usage du vélo au quotidien grâce à la construction d’abris sécurisés ou à la livraison active de colis, tel est l’objet de deux programmes …

Lire la suite →
A la Une

Un rassemblement extraordinaire du monde du numérique au sommet de la cité phocéenne

La sixième édition de la soirée du Grand Opening organisée par l’association Medinsoft sous l’égide de Stéphanie Ragu, sa présidente, et de son équipe très …

Lire la suite →