Le magazine de la vie politique

La Mission Bern, une part majeure et salutaire du programme d’aide en faveur de la Bastide Marin

La 4 édition de la Mission Patrimoine pour la sauvegarde du patrimoine en péril a sélectionné cette année cent projets qui bénéficieront des recettes du loto du patrimoine 2021. Située à la Ciotat, la Bastide Marin, superbe édifice classé du XVIIe siècle, est le projet retenu dans les Bouches-du-Rhône.

C’est la quatrième édition de la Mission Patrimoine pour la sauvegarde du patrimoine en péril, confiée par le Président de la République à Stéphane Bern, et soutenue par la Fondation du patrimoine. Réunie le 30 août 2021 à Paris, la Mission Stéphane Bern a sélectionné les projets de maillage qui bénéficieront des recettes du Loto du Patrimoine 2021.

C’est la Bastide Marin à la Ciotat qui a été sélectionnée pour la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, parmi les sites patrimoniaux des Bouches-du Rhône. «C’est une bonne nouvelle qui augure d’une protection définitive de cet ensemble patrimonial menacé par la pression d’une urbanisation qui a dévoré toutes les terres agraires environnantes. C’est une maison témoin de l’histoire», confie Mireille Benedetti, présidente de l’association «La Ciotat, Il était une fois» qui gère le lieu.

La Ciotat était à l’origine un petit port de pêche qui a connu un fort développement économique au début du XVIe siècle, en tant que point névralgique du commerce avec le Levant. De grandes familles d’armateurs, d’origine italienne, accumulent alors une richesse considérable et acquièrent des domaines dans l’arrière-pays, sur lesquels ils font construire des bastides, entre mer et collines, et leur donnent leur nom.

Ainsi, la bastide appartenait à la famille Marin, composée de bourgeois de la cité maritime au XVIIe siècle, qui vivaient des richesses du commerce maritime et géraient la cité (plusieurs consuls au fil des siècles, des armoiries et un grand patrimoine à La Ciotat et à Marseille). «Leur histoire est belle et courageuse, et porte en elle l’énergie de la vie», estime Mireille Benedetti. Construite au XVIIe siècle, l’édifice qui présente une qualité architecturale exceptionnelle et une authenticité préservée, nécessite toutefois d’être restauré vigoureusement.

La Fondation du patrimoine accompagne depuis plusieurs années l’association «La Ciotat, il était une fois», pour restaurer la bastide, ce qui a permis de réaliser des travaux d’urgence sur l’édifice, sur certains éléments du site (puit, toitures et façades ouest de la ferme) et dans les jardins (potager, création de jardins historiques et patrimoniaux, l’accueil d’une ferme pédagogique).

Cet havre de douceur, au cœur de la ville des Lumière, permet de découvrir un patrimoine naturel hors du commun tel qu’un micocoulier vieux de 400 ans, une vigne pédagogique, une oliveraie, un champ de blé, un jardin des saveurs qui invite à la cuisine Méditerranéenne ,et même un jardin d’inspiration médiévale en permaculture.

Le projet de valorisation de ce lieu prévoit d’en faire un centre régional du «Matrimoine» méditerranéen, qui interroge le partage des cultures traditionnelles et leurs transmissions : «Ici, se mélangent la mer et la mère, pour donner corps au matrimoine», explique Mireille Benedetti.

L’association «La Ciotat, il était une fois» porte ainsi depuis 2004 le projet de restauration de la Bastide Marin et de son écrin naturel. Deux axes d’activités mobilisent toute l’année les bénévoles et leurs partenaires à savoir l’organisation d’un grand événement historique: «Un Festival euro-méditerranéen», et un programme culturel, pédagogique et socio-culturel.

Au-delà des bénévoles de l’association, le lieu rassemble 5.000 sympathisants regroupés dans un Club de parrainage appelé Les Amis de la Bastide Marin. Ce club s’investit avec beaucoup d’ardeur et d’énergie pour le sauvetage et la restauration de la bastide.

Programme de restauration

Travaux réalisés – 2004 – 2020

2004 – 2010 : Nettoyage des lieux (Bastide et Ecrin naturel):

réalisé par les bénévoles de l’association

2011 – 2012 : Restauration de la toiture de la Bastide

Financement:

100% l’association grâce aux dons, organisation de spectacles avec des artistes bienfaiteurs : 70.000€ –

TOTAL: 70.000€

4 mars 2013: La Bastide est inscrite à l’Inventaire des Monuments Historiques

2013 – 2015 : Divers travaux d’urgence sur les bâtiments : Toiture Nord Ferme, Bassins – étanchéité, curage du puits, restauration des cuves à vin, aménagement des jardins.

Diagnostic patrimonial réalisé par une architecte du patrimoine.

Financement :

l’association grâce aux dons : 12.000€;

La DRAC: 11.000€;

Le Ministère de la Culture via le député 10.000€;

La Fondation d’entreprise du Crédit Agricole : 25.000€

TOTAL: 58.000€

2016 – 2020 : Travaux d’urgence: Façade nord de la Bastide, façade ouest et toiture de l’annexe agraire et de la ferme.

Diagnostic structure pour les planchers et l’escalier en péril de la Bastide

Financement:

L’association grâce aux dons : 123.700€;

La DRAC: 60.400€ –

TOTAL: 184.100

Prévisionnel 2020-2024

2021 – 2022 Bastide : Travaux d’urgence et mise en sécurité : les planchers et l’escalier monumental en péril; Les autres façades.

Total estimation : 548.000€

2023 – 2024 : Bastide : restauration des éléments patrimoniaux, cheminées, gypseries et second œuvre; Autres bâtiments : Aménagement du Centre d’Interprétation, de l’écomusée viti-vinicole.

Total estimation : 740.000€

Global : 1.288.000€

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents
A la Une

Des marqueurs clés du changement climatique battent de nouveaux records en 2021

Quatre marqueurs clés du changement climatique ont battu de nouveaux records en 2021, a indiqué l’ONU, prévenant que le système énergétique mondial conduit l’humanité à …

Lire la suite →
A la Une

L’ancien ministre Alain Griset jugé à Lille pour abus de confiance

Alain Griset, qui a exercé pendant plus de 30 ans la profession de chauffeur de taxi, doit répondre d’abus de confiance au dépens de la …

Lire la suite →
A la Une

Aix-Marseille Université et le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la Fonction publique perpétuent leur engagement en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap.

La convention, en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap, initialement signée en 2018 pour une durée de quatre ans, a permis d’initier …

Lire la suite →