Le magazine de la vie politique

La saison d’hiver sera lancée dans un mois dans les stations des Alpes du Sud

Après une saison 2020-2021 très difficile en raison de la décision gouvernementale de fermer les remontées mécaniques, les professionnels de la montagne attendent avec une vive impatiente cette nouvelle saison. Le lancement officiel de la nouvelle saison a été orchestré le 19 octobre 2021 à Marseille par le Comité régional du Tourisme avec une trentaine d’opérateurs des départements alpins et celui des Alpes Maritimes.

La saison d’hiver 2021/2022 pour les stations de ski des Alpes du Sud approche à grands pas. Fidèles à leur ADN, les trois départements de la région Sud offrent, cette année encore, ce que la terre et les hommes ont de plus pur à offrir : des paysages enneigés, bruts et préservés, où de majestueuses forêts de mélèzes côtoient des lacs scintillants. Un soleil généreux, zéro pic de pollution et le ciel le plus pur d’Europe. Des locaux au caractère généreux, authentique et convivial, résolument engagés dans une démarche écoresponsable.

Les Alpes du Sud savent se réinventer en permanence. C’est la clé de leur succès. L’hiver dernier, la décision du gouvernement de fermer les remontées mécaniques a plombé la saison. «Si la saison hivernale a enregistré une baisse de chiffre d’affaires de plus de 75%, le stations ont par contre fait le plein cet été. Nous avions fait une belle saison à l’été 2020 et nous avons réitéré cet été 2021», a expliqué Yannick le Magadure, directeur marketing du Comité régional du Tourisme.

Malgré ce contexte inédit, les Alpes du Sud ont su dès lors prouver leur combativité et leur résilience, en diversifiant encore plus les activités hors-ski. Entre soif de grands espaces et plaisir de skier retrouvé, la saison d’hiver 2021-2022 s’annonce ainsi sous les meilleurs auspices.

Au cœur des Ecrins

La première station qui ouvrira dans les Alpes du Sud est celle Puy Saint-Vincent. «Nous ouvrirons le 16 novembre pour les clubs sportifs et dès le week-end des 27 et 28 novembre pour le grand public», annonce Cynthia Rezgui, responsable des relations avec la presse à l’Office du Tourisme.

La station se met à l’écologie avec la Paille, une chambre d’hôtes de cinq chambres, éco construite et autonome énergétiquement, située à Pelvoux-Vallouise en amont du village de Pelvoux, au cœur des montagnes.

Des randonnées botaniques avec une découverte des plantes médicinales seront également proposées. Le pays des Ecrins recèle, il est vrai, une grande diversité de plantes sauvages à découvrir. Accompagnatrice en montagne et ethnobotaniste, Marie-Noëlle, propose une expérience en lien avec la nature et les plantes sauvages du territoire. Au travers de voyages naturalistes, chacun peut partir à la découvertes de plantes de montagne médicinales, comestibles mais aussi toxiques. Des ateliers de cuisine sont aussi organisés autour de ces plantes sauvages possédant des saveurs délicieuses.

Toujours en relation avec la nature, la station offre des balades originales à calèche au cœur de Puy Saint-Vincent ou du Villaret. Les participants s’élanceront pour une chevauchée blanche à travers le silence feutré de la nature en direction du chemin du Villaret. Cette nouvelle activité garantit indéniablement un moment inoubliable en couple, en famille ou entre amis.

Des balades en chiens de traineaux appelées Traineau Dingo sont par ailleurs proposées.

Aux portes du parc national des Ecrins, le public est convié dans un lieu somptueux, la vallée de la Fraissinière. L’espace dédié à la pratique de cette activité de traîneau à chien ouvre les portes de la forêt des rêves sur les berges de la biaysse, un spectacle féérique où la nature règne encore en maître.

Autre activité, toujours en étroite relation avec la nature, les randonnées itinérantes sous tente proposées par Lucien Chaillot afin de sensibiliser au respect de la nature.

Ces journées pouvant être de deux jours autour de la géologie ou de la faune (chouettes, hiboux, renards), voire de trois jours à la découverte des loups devraient séduire un large un large public épris d’aventure. D’autres possibilités sont offertes afin de s’initier à la photo animalière ou encore à la revitalisation avec deux jours de treck yoga propices à l’apaisement. Ces circuits courts pour des groupes limités à huit personnes permettent des bivouac responsables avec aucune trace de passage dans un total respect de l’environnement et dans un esprit de convivialité.

De nouvelles activités vont être proposées comme de la trottinette électrique sur neige accompagné d’un guide afin de découvrir le superbe patrimoine du Pays des Ecrins dont celui du magnifique village de Vallouise. Parmi les autres animations proposées, la forêt lumineuse qui avait remporté un vif succès cet été et qui devrait séduire le public cet hiver. Des spectacles avec des musiciens et des jongleurs seront à l’affiche pendant les vacances de février 2022.

Enfin, mentionnons deux initiatives fort intelligentes, un barbecue panoramique au sommet de Vallouise, un superbe village de caractère, ou encore pour les sportifs cette fois, le forfait ski jeunes parents permettant avec un seul forfait de s’adonner à la pratique de cette discipline alternativement.

La montagne authentique

Autre destination fort prisée du public, la vallée de Vars. La station se caractérise par l’étendue de son territoire avec une superficie de 9220 ha. Elle doit ses lettres de noblesses aux sports outdoor été comme hiver mais cela ne s’arrête pas là. En effet, trois hameaux satellites complètent le cœur de la station de Vars les Claux, Vars Saint-Marcellin, premier village historique, Vars Sainte-Marie, porte d’entrée du domaine skiable et Vars Sainte-Catherine aussi appelé «la fortune» car baigné de soleil.

 

Si l’activité des sports d’hiver est le moteur économique de la destination, l’environnement est aussi un atout maître. De nombreux espaces sont peu impactés par l’activité humaine et d’autres demeurent sauvages et préservés.

La station s’est engagée dans un plan pluriannuel de cinq ans d’aménagement et de développement du domaine skiable. «Son crédo est de redonner du temps de ski avec le remplacement des anciens télésièges par d’autres plus rapides. Il est désormais possible d’atteindre le sommet à 2750 mètres à partir de la station à 1650 m en 14′ au lieu de 45′», précise Anna Fréjus, responsable des relations avec les médias.

L’activité plébiscitée ces derniers mois a été le ski de randonnée l’hiver car la station a désormais augmenté son offre passant de 4,5 à 15km de ski de randonnée. Il est possible de faire le tour de Vars sans remontées mécaniques, en lisière de forêt, sur les pistes balisées. Cette activité sécurisée s’adresse à tous, les débutants et les familles.

Enfin, notons pour les gourmets, après ces activités sportives intenses, deux nouvelles tables, tout d’abord le Skitchen, un restaurant bistronomique ouvert à tous qui revisite la montagne aux parfums de la Méditerranée. C’est le chef Vincent Poette, ex Ducasse et Robuchon qui est aux manettes de cette cuisine raffinée. Par ailleurs, un bar à sushi est proposé par le restaurant Vars Coquillage qui élargit sa carte. L’idée d’inviter la mer à la montagne connait un vif succès auprès des vacanciers qui pourront déguster des sashimi, des bowls et d’autres spécialités culinaires nippones.

Autre nouveauté pour cet hiver 2021-2022, la grotte de glace qui comptera une trentaine de sculptures en neige ou glace cristal sur le thème du caribou réalisées par des sculpteurs venus de toute l’Europe. «L’intérieur ce lieu insolite est constitué d’un réseau de 100 mètres de galeries que petits et grands pourront découvrir les prouesses techniques des artistes», relève Anna Fréjus.

Pour accompagner ce développement, la commune bénéficie de plusieurs résidences et résidences hôtelières mais aussi d’un village de chalets qui devrait être entièrement réalisé dans les trois ans à venir. Elle vient de disposer également d’un superbe hôtel 4* appelé 1650 Montagne et Spa Nuxe. Après deux ans d’attente pour cause de pandémie, l’ancien hôtel Le Vallon a fait peau neuve pour devenir un superbe établissement. Cet hôtel moderne comprend un espace de 300 m2 disposant d’un centre de fitness avec, entre autres, hammam, sauna, spa, massages. Tout est dédié à la remise en forme du corps et de l’esprit, au bien-être et au ressourcement !

Activités nordiques

Résolument en phase avec la conjoncture actuelle après la crise sanitaire et l’essor des activités écologiques, l’association Nordic Alpes du Sud, présidée par Marine Michel, 3e vice-présidente du département des Hautes Alpes en charge des sports, œuvre depuis trente ans pour le développement touristique et la promotion des activités nordiques.

Historiquement présente dans les Hautes Alpes, Nordic Alpes du Sud fédère désormais une trentaine de sites nordiques sur les trois départements des Alpes du Sud (Hautes Alpes, Alpes de Haute Provence et Alpes Maritimes). «Nous accompagnons une vingtaine de gestionnaires d’activités nordiques et les territoires sur lesquels ils sont implantés vers un développement quatre saisons des activités nordiques et de pleine nature», explique Julie Rousselle, responsable communication de l’association.

Les activités nordiques se sont diversifiées au fil ans avec du ski de fond, discipline sportive très prisée, le biathlon, activité très intense, la luge pour toute la famille mais aussi les balades avec les mushers et leurs chiens de traineau qui promettent un moment de partage unique. Cela peut être de simples balades ou des initiations à la conduite d’attelage. C‘est également le vélo sur neige ou fat bike, la course à pied ou trail blanc ou les balades à raquettes. En somme, une multitude d’activités pour se ressourcer en communion avec la nature !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents
Actualités

Jean-Michel Corillion, un documentariste et explorateur épris des animaux à l’Eden-théâtre le 3 décembre 2021

L’association Les Lumières de l’Eden propose en partenariat avec la Société des Explorateurs français, la projection de deux documentaires de Jean-Michel Corillion le 3 décembre …

Lire la suite →
A la Une

Faut-il des Radicaux pour la République ?

Dans le cadre de la célébration de ses 120 ans, le Parti Radical organise le vendredi 10 décembre de 10h à 12h30 un colloque sur …

Lire la suite →
A la Une

Erilia et Apprentis d’Auteuil inaugureront le 1er décembre 2021 à Toulon la première Résidence Sociale à Orientation Éducative de France.

Frédéric Lavergne, Directeur Général d’Erilia, et Nicolas Truelle, Directeur Général d’Apprentis d’Auteuil inaugureront à Toulon (Var) en présence des autorités locales, la première Résidence Sociales …

Lire la suite →