Le magazine de la vie politique

120630-N-PO203-241 SAN DIEGO, Calif. (Jun. 30, 2012) Only 55 feet remain visible after the crew partially floods the Floating Instrument Platform, or FLIP's, ballast tanks causing the vessel to turn stern first into the ocean. The 355-foot research vessel, owned by the Office of Naval Research (ONR) and operated by the Marine Physical Laboratory at Scripps Institution of Oceanography at University of California, conducts investigations in a number of fields, including acoustics, oceanography, meteorology and marine mammal observation. (U.S. Navy photo by John F. Williams/Released)

La semaine des emplois de la mer illustre la professionnalisation de ces métiers

La construction navale, le transport maritime et les activités portuaires dopent les recrutements, mis en avant à l’occasion de la Semaine des emplois de la mer du 21 au 25 mars. Des formations spécifiques se développent pour répondre aux besoins du secteur.

En 2021, 155.600 embauches ont eu lieu dans la filière maritime selon Pôle emploi. À l’occasion de la Semaine des emplois de la mer, organisée du 21 au 25 mars, l’opérateur national et ses partenaires renouvellent leur campagne générale de promotion de ces métiers qui recrutent et se professionnalisent.

L’opérateur public distingue trois grands groupes rassemblant près de 900 métiers : l’activité en mer (qui regroupe les métiers de la pêche et les travaux en mer), l’activité sur terre (liée aux services portuaires et nautiques, la construction et la maintenance navale, la transformation des produits de pêche), et les services liés à la mer (hôtellerie-restauration balnéaire, activités culturelles et sportives…).

Constatant un déficit de formation continue, l’Afpa (Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes) a développé dix nouvelles formations visant le secteur maritime. La construction navale tire les besoins. Soudeurs, chaudronniers, tuyauteurs, installateurs d’ossatures bois figurent dans le top 10 des offres d’emplois les plus nombreuses dans la filière « mer », selon Pôle emploi. L’objectif est de travailler à une acculturation du secteur, qui exige un vocabulaire adapté, une maîtrise des langues étrangères, ainsi que des compétences transversales, du savoir-être. Par exemple, un soudeur dans un chantier naval travaille dans des espaces confinés, qui entraînent des règles de sécurité et conditions de travail particulières, auxquelles les candidats doivent être préparés.

Constatant que les formations d’opérateur composite haute performance étaient plutôt orientées vers les métiers terrestres et l’aviation, l’Afpa a développé un cursus spécifique aux enjeux de la construction navale, alors que 850 postes ne sont pas pourvus actuellement au niveau national. Le recrutement sur ces postes se faisait beaucoup à l’étranger.

La transition énergétique entraîne également de nouveaux besoins, comme des techniciens supérieurs de maintenance d’éoliennes off-shore ou des scaphandriers qui interviennent sur les parcs éoliens flottants. Dans le cadre de France 2030, le gouvernement investit 300 millions d’euros pour développer cette industrie, qui regroupe aujourd’hui 5 000 emplois. Deux projets de parcs ont été lancés en Méditerranée, au large de la Narbonnaise et du golfe de Fos.

D’autres métiers doivent s’adapter aux évolutions. C’est le cas de celui d’agent de port, dont le contenu évolue. L’agent portuaire doit accueillir les plaisanciers et les guider vers la ville, ce qui exige une bonne maîtrise des langues.

Les autres emplois récurrents concernent le personnel embarqué sur les bateaux (chefs de restaurant, réceptionnistes, employés d’étage, personnels d’entretien). Ces postes plus saisonniers requièrent également des habilitations spécifiques, nécessitant des formations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents
A la Une

Elections législatives 2022 : début du vote par internet pour les Français de l’étranger

Les Français vivant à l’étranger et inscrits sur les listes électorales consulaires peuvent voter par internet pour le premier tour des élections législatives dès vendredi …

Lire la suite →
A la Une

Le Président Emmanuel Macron sera à Marseille le 2 juin 2022

Emmanuel Macron se rendrait à Marseille le jeudi 2 juin. À 10 jours du premier tour des législatives, le chef de l’État devrait être accompagné …

Lire la suite →
A la Une

Pavillon bleu : un label en pleine ascension

Le nombre de sites, plages ou ports de plaisance, lauréats du label Pavillon bleu a crû légèrement en 2022. Les régions littorales offrent toutefois un …

Lire la suite →