Le magazine de la vie politique

e-452-4510998_0

La Société Anonyme de Coordination Habitat en Région Sud-Est, 1er opérateur social du territoire

Dix huit mois après sa création, la SAC Habitat en Région Sud-Est quia multiplié les réalisations est devenue le premier opérateur social du territoire avec plus de 100 000 logements.

En octobre 2020, cinq sociétés membres du Groupe Habitat en Région présentes dans le Sud-Est de la France se sont associées pour renforcer leur coopération sur leur territoire et ont créé la société anonyme de coordination (SAC) Habitat en Région Sud-Est. Erilia, Logirem, Famille et Provence, Habitations de Haute-Provence, SDH Constructeur ont depuis été rejointes par SOGIMA, l’OPH Cannes – Pays de Lérins et SOCACONAM (Cannes). «L’émergence d’un acteur régional de premier plan nous permet d’être plus efficaces et de développer sur nos territoires un logement social de qualité, marqueur de l’engagement des Caisses d’Epargne», souligne Joël Chassard, Président de la SAC Habitat en Région Sud-Est.

La SAC Habitat en Région Sud-Est, qui compte 1668 collaborateurs élabore dans le cadre édicté par la Loi ELAN le cadre stratégique patrimonial et d’utilité sociale du Groupe territorial et définit la politique technique des associés. Elle initie et met en œuvre la politique d’achat des biens et services (hors investissements immobiliers) nécessaires à l’exercice par les associés de leurs activités et développe une unité identitaire et définit des moyens communs de communication.

Ses missions consistent également à organiser la mise à disposition des ressources disponibles. Elle prend les mesures nécessaires à la soutenabilité financière du groupe et des organismes qui la constituent et appelle les cotisations nécessaires à l’accomplissement de ses missions. Elle est amenée à assurer le contrôle de gestion des associés, établit et assure la publication des comptes combinés. Chacune de ces compétences obligatoires est animée par un référent entouré d’experts-métiers de chacune des sociétés.

L’année 2021 a permis d’organiser la gouvernance de la SAC, la mise en place de la comptabilité et des systèmes d’information et de définir des feuilles de route pour chacune des compétences obligatoires. Chaque référent a construit avec son équipe d’experts cette feuille de route qu’il anime (stratégie patrimoniale et d’utilité sociale, politique technique, politiques achats, politique communication).

La SAC Habitat en Région Sud Est s’est aussi organisée pour prendre les mesures nécessaires à la soutenabilité financière des sociétés membres, parmi lesquelles, la mise en œuvre du contrôle de gestion, la réalisation des comptes combinés, la définition du processus d’intervention en cas de survenance d’une situation de difficulté financière, ainsi que la mise en place d’un comité d’audit et de soutenabilité financière chargé, entre autres, de suivre le déploiement de ces dispositifs.

De plus, la fonction audit interne a été mutualisée au sein de la SAC depuis le 2ème semestre 2021, et intervient pour le compte des sociétés membres.

Au-delà de ces chantiers dits obligatoires, la SAC Habitat en Région Sud-Est a lancé des chantiers liés à des compétences facultatives comme la convention Handi’Toit (Congrès HLM Bordeaux – sept. 2021) en faveur du logement des personnes en situation de handicap ou en perte d’autonomie liée à l’âge, le socle commun de questions pour l’enquête satisfaction locataires dès 2022 pour une mesure comparée de la satisfaction de ses clients. Enfin, elle assure le partage d’expérience dans la préparation des élections des représentants des locataires, et effectue la charte de bonne conduite pour un développement des activités de construction sans surenchère.

D’autres sujets de réflexion en commun sont en cours de structuration, et seront déployés en 2022, il s’agit entre autres du développement social / innovation sociale, de la capitalisation d’expertise sur le traitement des sinistres dégâts des eaux dans le cadre de l’assurance multirisque immeuble ou encore de travaux pour l’achat mutualisé d’énergie.

L’année 2022 sera marquée par le changement de gouvernance de la SAC prévu début du mois de mai. Les objectifs sont d’ores et déjà fixés. Il s’agit de mettre en place les actions qui ont pour vocation à assurer la soutenabilité financière des entreprises membres mais aussi concrétiser les feuilles de routes présentées en fin d’année 202.

L’enjeu est de développer la coopération entre les différentes sociétés voire même la mutualisation de certaines activités comme la fonction Syndic, assurée par Erilia avec sa marque Carré Syndic, qui a repris les mandats de syndic de SOGIMA et prochainement de Logirem.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents
A la Une

L’ancien ministre Alain Griset jugé à Lille pour abus de confiance

Alain Griset, qui a exercé pendant plus de 30 ans la profession de chauffeur de taxi, doit répondre d’abus de confiance au dépens de la …

Lire la suite →
A la Une

Aix-Marseille Université et le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la Fonction publique perpétuent leur engagement en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap.

La convention, en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap, initialement signée en 2018 pour une durée de quatre ans, a permis d’initier …

Lire la suite →
A la Une

Governatori et Lepage associent leurs actifs face à Nupes

Il a les troupes, elle a la notoriété, ils ont décidé de faire basculer la politique française. Hier à Paris s’est concrétisée une fronde anti …

Lire la suite →