Le magazine de la vie politique

L’ancien élu et brillant économiste Bernard Morel est décédé

Ancien vice-président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, sous l’ère Michel Vauzelle, Bernard Morel est décédé à l’âge de 75 ans des suites d’une grave maladie.

Né à Bihorel en Seine-Maritime, Bernard Morel avait tout d’abord travaillé aux côtés du député Christian Goux, maire de Bandol. Il est proche de lui comme professeur qui dirige sa thèse en 1977 sur «Prospective et conjoncture – Étude méthodologique» et comme élu, député et maire de Bandol, lorsqu’il était président de la Commission des finances, de l’économie et du plan de l’Assemblée nationale (1981-1986).

À Marseille, il fut engagé auprès de Philippe San Marco au sein du PS, il écrit avec l’élu marseillais deux ouvrages fondateurs et critiques: Marseille, l’endroit du décor, paru chez Edisud en 1985 et Marseille, l’état du futur, toujours chez Edisud en 1988.

Après s’être engagé au PSU de Michel Rocard, il entre au parti socialiste. Lorsque Michel Rocard accède à la présidence de la Région en 1998, il devient son directeur de cabinet puis son conseiller spécial jusqu’en 2007.

En 2008, Bernard Morel est élu pour la première fois dans le premier secteur de Marseille, à la Communauté urbaine Marseille Provence Métropole. Deux ans plus tard, il figure sur la liste victorieuse de Michel Vauzelle, réélu pour la troisième fois à la tête du Conseil régional avant d’être porté à la vice-présidence en charge de l’emploi et du développement économique, succédant ainsi à Christophe Castaner.

Bernard Morel a aussi brièvement présidé l’établissement public Euroméditerranée de 2014 à 2015 avec l’appui de Michel Vauzelle, contre Lisette Narducci, la candidate de Jean-Claude Gaudin et Jean Noël Guerini. C’est sous son impulsion qu’a été lancé le projet d’écoquartier XXL devenu les Fabriques entre la rue de Lyon et le chemin de la Madrague-Ville dans le 15e arrondissement de Marseille.

Il fut très actif aux côtés de Robert Ilbert à la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme qu’il a dirigée de 2004 à 2010 et il a initié les réflexions partagées sur la ville en Méditerranée qui donneront naissance à ce qu’est devenu l’Avitem. Il fut de 1991 à 1995 l’animateur interrégional (Provence-Alpes-Côte d’Azur, Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées) de la prospective pour la Datar et un membre actif, écouté, constructif (et polémique) du Club d’échanges et de réflexions sur l’aire métropolitaine marseillaise.

Il fut l’auteur ou coauteur de maints ouvrages et d’une centaine d’articles et entres autres:

  • Le socialisme: l’idée s’est-elle arrêtée en chemin, L’Harmattan, Paris, 2008
  • Du Savon à la puce – L’industrie marseillaise du XVIIe siècle à nos jours
  • Dynamique de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, (avec Philippe Langevin et Mireille Pile) Les Hommes, L’économie, Le Territoire aux Éditions de l’Aube, 2002
  • Marseille, naissance d’une métropole, Harmattan, 1998

Il est ainsi l’auteur d’ouvrages remarquables sur les ressorts économiques de la région provençale avant de s’intéresser plus spécifiquement au phénomène de la métropolisation «Marseille naissance d’une métropole».

Il a également cosigné deux ouvrages avec l’ancien député Philippe San Marco. Il a dirigé la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme à Aix en Provence entre 2004 et 2010. Pour Benoit Payan, maire de Marseille, «ce parcours et cette carrière exceptionnelle ont été distingués par le titre de Chavalier de l’Ordre des Palmes académiques.»

Bernard Morel fut par ailleurs un militant associatif très engagé. L’un de ses derniers combats qu’il a mené avec beaucoup d’énergie fut la candidature au classement au patrimoine mondial de l’Unesco de l’Etang de Berre.

La nouvelle de son décès a suscité de vives réactions de la part des élus. «C’est avec une profonde tristesse que j’ai appris sa disparition, un brillant économiste qui consacra une grande partie de sa vie politique à Marseille et à son territoire», a confié Benoit Payan, maire de Marseille. De son côté Renaud Muselier, lui a rendu également un bel hommage «Je salue la mémoire d’un homme profondement intelligent, passionné par l’action publique et l’intérêt général

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents
A la Une

Une fête des terrasses sous le signe de la bonne humeur et de la convivialité sous le soleil de Cassis

Le 1er juillet 2022, Renaud Muselier, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président délégué de Régions de France a lancé la 3ème édition de la …

Lire la suite →
Actualités

Le nouveau Conseil de Provence décrypte la guerre en Ukraine le mardi 5 juillet 2022 à l’hôtel du département

Quelles sont les conséquences de la guerre en Ukraine sur les grands équilibres mondiaux, mais aussi sur notre quotidien, sur notre territoire ? Comment évoluera …

Lire la suite →
A la Une

La déclaration de politique générale de la Première ministre Elisabeth Borne aura lieu mercredi 6 juillet 2022 à l’Assemblée et au Sénat.

Elisabeth Borne prononcera sa déclaration de politique générale mercredi 6 juillet 2022 devant le Parlement, à 15H00 à l’Assemblée nationale, puis à 21H00 au Sénat, …

Lire la suite →