Le magazine de la vie politique

L’autoproduction alimentaire, une future réalité dans le Pays d’Aix

Une démarche de soutien et d’apprentissage à l’auto-production agricole et à l’autonomie alimentaire en Pays d’Aix a été présentée le 19 octobre 2020 dans les locaux de Paume de Terre à Aix-les-Milles en présence d’Amapola Ventron, maire de Cabriès-Calas et présidente de Génération Ecologie 13, et de Stéphane Salord, président Génération Ecologie Pays d’Aix. Un appel à candidature a été lancé afin de sélectionner cinq familles qui seront dotées chacune pendant un an d’un lopin de terre à Aix-en-Provence.

La crise sanitaire a bouleversé les aspirations des français en leur donnant le goût et l’envie de retisser des liens avec leur territoire et leur économie de proximité. Inquiète de la déprise des surfaces agricoles et de l’effondrement de la biodiversité qui frappe tous les territoires, l’équipe de Génération Ecologie Pays d’Aix a décidé de se rapprocher du mouvement Tous Jardiniers : «Nous avons décidé de nous lancer à leurs côtés dans une opération pilote dans un contexte de renforcement de la biodiversité et de la production agricole sans pesticide», a évoqué Stéphane Salord, président de Génération Ecologie, Pays d’Aix.

Avec son équipe, il murissait depuis plus de deux ans une réflexion de développer une action volontariste qui a été accélérée à la fois par la crise sanitaire et la montée d’une forte précarité alimentaire. Le projet de Tous jardiniers les a fortement séduit: «Il consiste à prendre en gestion des terres agricoles pour les mettre à disposition de ceux qui veulent cultiver leurs propres fruits et légumes et qui ne disposent pas de jardin», explique Jérôme Fourmont, président de Tous Jardiniers.

Des ateliers pédagogiques sont animés chaque semaine au sein même des jardins, afin d’accompagner les familles vers une culture efficace, économique et responsable.

Afin de lutter également efficacement contre la précarité alimentaire, qui demeure une priorité pour le mouvement, Génération Ecologie a lancé un appel aux familles du Pays d’Aix volontaires pour participer à cette opération. «Cette action consiste à donner à cinq familles du Pays d’Aix un lopin de terre agricole à chacune pendant un an pour leur apprendre à cultiver et à consommer leur propre production», précise Amapola Ventron, maire de Cabriès Calas.

Ces familles devront être motivées et assidues, et accepter de partager leur expérience et d’expliquer l’impact de l’action sur leur vie quotidienne. Elles seront également formées et accompagnées aux techniques agricoles par Tous Jardiniers. Cette association qui gère un site conséquent dans la plaine des Milles proposera aux cinq familles retenues de venir y cultiver leur terre pendant un an.

L’impact en terme de qualité de vie, de reprise de pouvoir d’achat, de maîtrise du geste agricole, de distribution des surplus sera mesuré de manière permanente afin de faire de cette expérience pilote un outil de promotion et de développement pour les années futures. Paume de Terre qui a désormais le leadership dans la métropole Aix-Marseille sur la maîtrise des circuits courts en matière de distribution de fruits et légumes bio et locaux sera partie prenante de ce projet. «Nous mettra à disposition notre expérience concernant l’écoulement des surplus de production agricoles au profit des populations défavorisées», souligne Thierry Garcin, gérant de Paume de Terre.

Rien ne sera demandé aux familles qui devront toutefois disposer de leur petit outillage pour exercer cette activité. Ce sont les adhérents de Génération Ecologie Pays d’Aix qui vont porter la charge de cette opération financée par une collecte interne pour une somme de 1500 euros. L’opérarion suit son cours. Affaire à suivre ….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents
Actualités

Election municipale à Carros : les électeurs devront retourner voter les 13 et 20 mars

Après l’annulation de la dernière élection municipale de 2020 à Carros, la préfecture vient de fixer les dates du nouveau scrutin, en mars prochain. Ce …

Lire la suite →
A la Une

Parité : feu vert des députés en commission pour un renforcement dans les petites communes

Les députés ont adopté le 26 janvier 2022 en commission une proposition de loi Modem pour renforcer la parité dans les plus petites communes et …

Lire la suite →
A la Une

Election présidentielle : la chasse aux parrainages est officiellement ouverte

Le conseil des ministres a adopté le 26 janvier 2022 le décret de convocation des électeurs pour l’élection présidentielle d’avril, qui ouvre formellement la course …

Lire la suite →