Le magazine de la vie politique

Le-chomage

Le chômage diminue fortement, à 7,4%, au quatrième trimestre 2021, avec une baisse notable chez les jeunes

Sur le trimestre, le taux de chômage des jeunes diminue fortement (-3,6 points) et atteint 15,9%, rejoignant ainsi les plus bas niveaux des cycles précédents à la fin des années 80 et 90.

Le taux de chômage est en forte baisse au quatrième trimestre 2021 (-0,6 point par rapport au trimestre précédent), à 7,4% de la population active en France (hors Mayotte), selon les chiffres publiés le 18 février 2022.

Au quatrième trimestre, le nombre de chômeurs au sens du Bureau international du travail (BIT) en France (hors Mayotte) atteint 2,2 millions de personnes, soit 189 000 de moins sur le trimestre.

Les quatre trimestres précédents, le taux de chômage était resté quasi stable, entre 8,1% et 8%, rappelle l’Insee qui a révisé à la baisse de 0,1 point le taux de chômage du troisième trimestre à 8%.

Il est inférieur de 0,8 point à son niveau d’avant-crise (fin 2019) et à son plus bas niveau depuis 2008, si l’on excepte la baisse ponctuelle en ‘trompe-l’oeil’ du printemps 2020, liée à la crise sanitaire lorsque beaucoup de gens s’étaient arrêtés de chercher du travail.

 

Sur le trimestre, le taux de chômage des jeunes diminue fortement (-3,6 points) et atteint 15,9%, rejoignant ainsi « les plus bas niveaux des cycles précédents à la fin des années 80 et 90 ». Il diminue de 0,3 point pour les 25-49 ans, à 6,8%, et il est stable pour les 50 ans ou plus, à 5,8%.

La baisse est plus marquée pour les femmes (-0,8 point à 7,3%) que pour les hommes (-0,4 point à 7,5%), alors que l’écart était en sens inverse au trimestre précédent.

S’agissant du « halo autour du chômage », soit les personnes sans emploi qui en souhaitent un mais qui ne satisfont pas les autres critères du BIT pour être considérés comme chômeurs, il « rebondit légèrement », note l’Insee, avec 1,9 million de personnes dans cette catégorie, en hausse de 48 000.

Le taux de chômage de longue durée baisse de 0,2 point à 2,2% de la population active et retrouve son niveau d’avant crise. Environ 700 000 chômeurs déclarent être sans emploi et en rechercher depuis au moins un an.

Le taux d’emploi des 15-64 ans augmente de 0,2 point, à 67,8%. Il dépasse ainsi son plus haut niveau historique atteint au trimestre précédent.

Le taux d’activité (soit les personnes en emploi ou au chômage) des 15-64 ans diminue de 0,2 point à 73,3%, après une hausse de 0,7 point le trimestre précédent où il avait atteint son plus haut niveau depuis que l’Insee le mesure (1975).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents
A la Une

La 5e édition du salon des maires à Salon-de-Provence

Les 119 maires et des élus locaux des Bouches-du-Rhône ont rendez-vous le jeudi 29 septembre de 9h à 17h30 à l’espace Charles Trenet de Salon-de-Provence …

Lire la suite →
A la Une

Les maires sont invités à participer à la Journée nationale citoyenneté et fraternité du 15 octobre 2022

L’Observatoire national de l’action sociale et une cinquantaine de partenaires, dont sept associations d’élus, invitent les élus et les associations à rejoindre leur mouvement de …

Lire la suite →
A la Une

Approvisionnement en électricité : un décret donne le feu vert à une reprise d’activité des centrales à charbon

C’était l’une des mesures de la fameuse loi pouvoir d’achat pour répondre à un besoin exceptionnel lié à un contexte non prévisible, eu égard à …

Lire la suite →