Le magazine de la vie politique

JR P2

Le député Julien Ravier déclaré inéligible par le Conseil d’Etat

Le Conseil d’Etat s’est prononcé sur le recours du député (LR) Julien Ravier. Il est déclaré inéligible, en raison de l’affaire des procurations douteuses obtenues dans un Ehpad du 12e arrondissement de Marseille, lors des élections municipales 2020.

Le conseil d’Etat a rendu son délibéré le 11 janvier 2022 concernant Julien Ravier. Le conseil d’Etat confirme l’élection du maire LR, dans ce secteur 11 et 12ème arrondissement. Mais déclare l’inégibilité de Julien Ravier, ainsi que de Joëlle di Quirico et Magali Devouge pour une durée de un an.

Julien Ravier ne pourra donc pas être à nouveau candidat lors des législatives de juin 2022. « Je suis sidéré par le verdict de cette décision de justice« , J’ai du mal à comprendre Une décision qu’il a du mal à comprendre. « Je suis condamné pour un seul motif : j’aurais été au courant de manœuvres frauduleuses dans mon équipe« , explique le député.

Il n’exclut pas de porter cette affaire devant la Cour européenne des droits de l’Homme parce qu’il est impossible de faire appel de cette décision.

Pour l’ancien maire de secteur de Marseille, il y a un paradoxe dans la décision. «Le Conseil d’État reconnaît que je n’ai pas accompli personnellement de fraude électorale. Il reconnaît que les électeurs des 11ème et 12ème arrondissements m’ont accordé leur confiance au 1er et 2ème tour des élections municipales. Mais le Conseil d’État me condamne, sur la base d’un rapport d’enquête partial et subjectif», confie Julien Ravier.

De son côté, « Le Printemps Marseillais » s’est empressé de commenter cette décision, puisqu’il est à l’origine de la plainte pour irrégularité. Le collectif demande la démission de Valérie Boyer. « Face à cette situation personne n’est dupe. Valérie Boyer, à la tête des Républicains dans les 11ème et 12ème arrondissements depuis plus de 10 ans, ne pouvait ignorer ces agissements. Pire, par un jeu de chaises musicales elle avait fait en sorte de se protéger au Sénat, et de placer son suppléant Julien Ravier à l’Assemblée Nationale. Le sens moral exige de Valérie Boyer qu’elle démissionne« .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents
A la Une

Une fête des terrasses sous le signe de la bonne humeur et de la convivialité sous le soleil de Cassis

Le 1er juillet 2022, Renaud Muselier, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président délégué de Régions de France a lancé la 3ème édition de la …

Lire la suite →
Actualités

Le nouveau Conseil de Provence décrypte la guerre en Ukraine le mardi 5 juillet 2022 à l’hôtel du département

Quelles sont les conséquences de la guerre en Ukraine sur les grands équilibres mondiaux, mais aussi sur notre quotidien, sur notre territoire ? Comment évoluera …

Lire la suite →
A la Une

La déclaration de politique générale de la Première ministre Elisabeth Borne aura lieu mercredi 6 juillet 2022 à l’Assemblée et au Sénat.

Elisabeth Borne prononcera sa déclaration de politique générale mercredi 6 juillet 2022 devant le Parlement, à 15H00 à l’Assemblée nationale, puis à 21H00 au Sénat, …

Lire la suite →