Le magazine de la vie politique

Mohamed Laqhila

Le député Mohamed Laqhila trace la feuille de route pour les cinq années à venir

Au lendemain du second tour des élections présidentielles ayant donné le candidat Emmanuel Macron largement vainqueur, Mohamed Laqhila député des Bouches-du-Rhône livre son analyse sur les résultats de ce scrutin et évoque les chantiers nombreux mais néanmoins indispensables pour la France, durant les cinq années à venir.

«Avant toute chose, je tiens à remercier nos élus locaux, nos agents communaux et bénévoles pour leur mobilisation à la bonne tenue de ce scrutin. Je félicite Emmanuel Macron pour son score sans appel. Dès le premier tour, il a gagné un million de voix de plus qu’en 2017, ce qui démontre un véritable choix d’adhésion.

Le score final obtenu est aussi plus élevé que les derniers sondages de vendredi. Le précédent quinquennat a été difficile, le nouveau le sera également. Mais à nouveau mandat, nouvelle méthode comme l’a indiqué le président Macron: associer plus, discuter davantage. Et par-dessus tout, se mettre au travail vite et s’occuper de l’essentiel du quotidien des Françaises et des Français.

La crise sanitaire a mis en lumièrel’importance d’un système de santé solide. Si notre pays a pu résister à la crise du COVID-19, c’est grâce à l’engagement exemplaire des soignants qui, en ville, à l’hôpital ou dans les EHPAD ont permis de sauver des vies.

Bien que de nombreuses mesures aient été entreprises dans le cadre du Ségur de la Santé, il nous faudra les parachever. Mais également imposer une planification écologique ambitieuse, à la hauteur des enjeux de notre biodiversité en intégrant pleinement à ce nouveau processus l’Union Européenne.

Restaurer la paix en Europe; permettre à chaque ménage de vivre bien de son travail; restructurer et redonner tous les moyens à nos enseignants pour remettre l’École de la République au cœur de notre société; préserver et rendre plus efficient notre système de retraites par répartition pour que plus aucune personne retraitée ne touche moins de 1100€ par mois; réformer nos institutions pour qu’enfin nos concitoyens se sentent pleinement représentés.

En quelques mots: travailler vite pour préparer l’avenir et protéger nos concitoyens.»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents
A la Une

L’ancien ministre Alain Griset jugé à Lille pour abus de confiance

Alain Griset, qui a exercé pendant plus de 30 ans la profession de chauffeur de taxi, doit répondre d’abus de confiance au dépens de la …

Lire la suite →
A la Une

Aix-Marseille Université et le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la Fonction publique perpétuent leur engagement en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap.

La convention, en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap, initialement signée en 2018 pour une durée de quatre ans, a permis d’initier …

Lire la suite →
A la Une

Governatori et Lepage associent leurs actifs face à Nupes

Il a les troupes, elle a la notoriété, ils ont décidé de faire basculer la politique française. Hier à Paris s’est concrétisée une fronde anti …

Lire la suite →