Le magazine de la vie politique dans la région Sud

benoit-payan-marseille-election-municipale-socialiste

Le Maire de Marseille Benoit Payan présente ses vœux aux Marseillaises et aux Marseillais

Le Maire de Marseille Benoît Payan adresse ses meilleurs vœux aux Marseillaises et aux Marseillais après une année inédite qui marquera à jamais nos vies et notre ville.
Son crédo est pour 2021 : Avançons ensemble vers une ville plus juste, plus verte et plus démocratique.

Chères Marseillaises, chers Marseillais,

Nous sortons d’une année inédite, difficile pour tous. Une année qui marquera profondément nos vies et notre ville.


Nous avons connu des moments de joie et des moments d’abattement. Nous nous sommes retrouvés dans des moments de liesse, puis isolés et séparés par l’urgence sanitaire. Le Covid nous met à l’épreuve, depuis des mois.

Nous avons réagi en Marseillais. Nous avons résisté. Nous n’avons pas oublié de secourir ceux qui en avaient le plus besoin. Nous nous sommes entraidés.

Je veux avant tout saluer le courage de celles et ceux qui étaient, il n’y a pas si longtemps, les invisibles, les oubliés. Je veux parler des personnels de santé, les caissières, les enseignants, les fonctionnaires, les livreurs. Toutes celles et ceux qui ont travaillé dur pour que les besoins essentiels de notre société soient assurés. Dans un monde qui va toujours plus vite, et qui oublie trop souvent l’essentiel, voir leur travail reconnu reste pour moi l’un des beaux messages de 2020. Par toutes ces actions, les vôtres, celles des marins-pompiers, des soignants, de la mairie, Marseille a été digne de son histoire. Et nous avons été dignes de Marseille.

Les Marseillais ne doivent pas oublier que malgré la crise sanitaire, nous avons été les premiers à tester massivement la population, les premiers à surveiller l’évolution sanitaire dans nos rues, les premiers à tester et à prendre soin de nos écoles.

2020 nous a empêché de vivre des émotions ensemble, de nous toucher, de nous embrasser, dans des bars, des restaurants, des salles de cinémas ou dans des salles de concerts. Elle a accentué la dureté d’une époque qui maltraite les plus démunis. Pour certains, l’avenir est même devenu une menace.

Pour moi, l’avenir ne peut pas être une menace ! Au contraire, il doit être un espoir. Cet espoir est dans nos projets et dans nos actes.

Comme toutes les épreuves que nous traversons, celle-ci nous révèle à nous-mêmes : elle révèle ce que nous sommes et ce que nous voulons.


Nous sommes des Marseillais. Nous restons solidaires les uns des autres, et nous le resterons après la pandémie. Nous ne laisserons personne au bord du chemin.

Notre ville est à un moment charnière de son histoire. Nous sommes à la croisée des chemins. Je crois que nous pouvons, ensemble, relever ces défis et faire de Marseille une ville du vivre ensemble, une ville apaisée, une ville où chacune et chacun trouve sa place. J’en fais le vœu devant vous.

Ce que nous voulons, c’est changer notre ville. Nous le ferons. Nous ne plierons pas devant ce que la fatalité nous impose. Malgré les difficultés, nous construirons ensemble un avenir dont nous serons fiers.

Je serai attentif à ce que notre ville soit plus juste. C’est un impératif face à la crise économique, sociale et financière dans laquelle nous avons trouvé notre ville.

Je serai attentif à ce qu’elle soit plus verte. Aujourd’hui rien n’est possible sans tenir compte de notre environnement, des changements climatiques et de nos richesses naturelles. Les transports doivent se renouveler. La bétonisation doit cesser au profit d’un développement durable et du retour de la nature en ville.

Enfin, je serai attentif à ce que Marseille soit plus démocratique. C’est le message que vous avez envoyé cette année, par les urnes. Nous ne voulons plus d’une ville qui tourne le dos à ses habitants, qui érige des barrières quand vous attendez des portes ouvertes.
Nous avancerons ensemble en 2021. Nous écouterons ce que vous avez à dire sur notre ville et ce que vous voulez pour elle. Voilà le cap que j’ai fixé à notre équipe municipale.

Bien sûr, nous affronterons d’autres difficultés en 2021. Ces difficultés, la majorité municipale s’y est déjà attaquée. Avec d’abord le grand plan école.


Avec le lancement des travaux d’office pour lutter contre l’habitat indigne, et une volonté farouche d’ouvrir la culture à tous. Mais ces difficultés ne sont pas les seules. Je pense notamment à une situation financière préoccupante et dangereuse. Sachez que je mettrai toute ma force, toute mon énergie à assainir nos finances sans sacrifier les projets d’avenir. Ces projets qui remplissent notre ville d’opportunités pour chacun sont essentiels.

Quelles que soient nos difficultés, je veux vous le dire, nous réparerons Marseille. Ensemble.

Pour 2021 je vous souhaite une année qui réponde à vos souhaits de prospérité et de réussite dans vos projets personnels.

Que cette année efface vos peines et que vos joies s’ajoutent à celles qui ont été abandonnées l’an dernier.

Bonne année 2021 à toutes et à tous »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents
A la Une

Elections : le vote par procuration rendu un peu plus aisé avrec Maprocuration

Avec l’entrée en service de la télé-procédure “Maprocuration” et la possibilité d’être porteur de deux procurations, le vote par procuration est désormais un peu facilité …

Lire la suite →
Actualités

Raymond Bartolini, l’un des prévenus au procés Guérini, est décédé.

Il n’aura pas assisté au résultat du procès le 28 mai 2021. Raymond Bartolini, âgé de 74 ans, l’un des onze prévenus dans le procès …

Lire la suite →
A la Une

Emmanuel Macron va supprimer l’ENA et la remplacer par un “Institut du service public”

Emmanuel Macron a annoncé le 8 avril 2021 qu’il allait “supprimer l’ENA” (Ecole nationale d’administration) pour la remplacer par un “Institut du Service public” (ISP), …

Lire la suite →