Le magazine de la vie politique

je-ne-crois-pas-aux-tractations-secretes-entre-les-deux-tours-photo-er-lea-didier-1581079848

Le Parti Radical approuve l’annonce du plan «Marseille en grand»

Le Parti Radical se félicite de la déclaration du Président de la République qui, en affirmant qu’à Marseille, l’urgence est à la fois sécuritaire, sociale et sanitaire, confirme son diagnostic.

Le Parti Radical a fait sa rentrée politique dans la région Sud avec une journée au Castellet dans le Var en présence de Laurent Hénart, son président avec, à ses côtés, Arlette Fructus, présidente de la région Sud et des Bouches-du-Rhône et la participation exceptionnelle d’Annick Girardin, ministre de la mer.

Laurent Hénard, son président s’est exprimé sur le plan «Marseille en grand» présenté par le président de la de la République, lors de sa venue à Marseille «Seule une approche globale peut permettre de bâtir des réponses concrètes aux maux dont souffrent la Ville et ses habitants. Le Plan «Marseille en grand» offre enfin aux Marseillaises et Marseillais une vision, un cap pour se projeter et des raisons d’espérer».

Parmi les engagements énoncés par le Président de la République, le Parti Radical salue particulièrement l’engagement de l’Etat sur le volet Éducation avec cette double annonce forte : la création d’un outil dédié pour la rénovation de 174 écoles et la projection sur une expérimentation de grande envergure celle d’inventer l’«École du futur».

Le volet sécuritaire répond aux insuffisances d’équipements de vidéosurveillance, d’effectifs policiers, d’infrastructures policières et de personnel de médiation, même si l’effort sur les effectifs, avec le déploiement de 300 policiers supplémentaires, nécessite d’être poursuivi face au phénomène des trafics en tous genres (drogues, armes, filières clandestines d’immigrés, squats…).

Pour les transports, logement et santé, les engagements importants annoncés sont, à juste titre, assortis d’un objectif de réorganisation institutionnelle qui garantit la responsabilisation des élus municipaux et métropolitains.

Les perspectives ouvertes par le Président de la République sur le volet culturel, avec la volonté de faire de Marseille le grand pôle français de l’industrie cinématographique, sur la mise en place d’un réseau des acteurs de la transition écologique avec le projet Odysseo, permettent à Marseille de renouer avec son destin de Capitale euro-méditerranéenne.

Enfin, le Parti radical rappelle qu’une politique d’aménagement du territoire est primordiale afin d’instaurer une véritable mixité sociale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents
A la Une

Un rassemblement extraordinaire du monde du numérique au sommet de la cité phocéenne

La sixième édition de la soirée du Grand Opening organisée par l’association Medinsoft sous l’égide de Stéphanie Ragu, sa présidente, et de son équipe très …

Lire la suite →
A la Une

Alliance Villes Emploi veut peser dans le débat des présidentielles

Insertion, territorialisation, commande publique responsable et transition écologique sont les quatre axes de travail sur lesquels les élus du réseau des collectivités impliquées dans l’insertion, …

Lire la suite →
Actualités

La relance économique, c’est parti avec la région Sud !

François De Canson, Vice-Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur en charge du Développement économique, de l’Attractivité, du Tourisme et de la Prévention des risques majeurs, …

Lire la suite →