Le magazine de la vie politique

incontournables-aix_Sophie-Spiteri-1920x1080

Le plan de reconquête du tourisme a-t-il oublié les grandes villes ?

Sollicités par le gouvernement, dans le sillon de l’appel présidentiel à une réinvention du modèle touristique français, les élus des grandes villes, agglomérations et métropoles réunis au sein de France urbaine ont présenté leur contribution, sous la forme d’un document intitulé «Plan de reconquête et de transformation touristique: Les territoires urbains s’engagent».

Leurs propositions s’articulaient autour de quatre axes : le tourisme durable et responsable, le tourisme d’affaires, l’emploi et les compétences, l’hébergement touristique.

Un plan visant à aller au-delà du seul soutien au secteur face à la crise, grâce à « un nouvel investissement des pouvoirs publics au bénéfice du tourisme.

Un mois plus tard, le 20 novembre, Jean Castex dévoilait la vingtaine de mesures composant le « plan de reconquête du tourisme » . Mais aujourd’hui, France urbaine ne se retrouve pas dans ce plan. « Aucune des propositions de l’association n’a été reprise », estime-t-elle.

La présidente de France urbaine, Johanna Rolland, et huit autres grands élus, viennent de ce fait d’adresser un courrier au Premier ministre pour regretter l’absence complète des villes dans le Plan de reconquête touristique et pour l’appeler à rectifier le tir. Ils y évoquent une absence de considération pour les villes, pour leurs habitants mais surtout pour les professionnels du tourisme, de l’hôtellerie, de la restauration ou de l’événementiel, qui, depuis deux ans, font face avec courage et détermination à la plus grave crise de ces dernières décennies » et soulignent que la France ne pourra rester la première destination touristique mondiale sans l’implication des villes.

Le plan de reconquête prévoit de valoriser et développer les atouts touristiques français, notamment à travers deux fonds « Destination France » qui ne semblent pas centrés sur le tourisme urbain. Il y est entre autres question de sentiers de randonnée, de zones de mouillage, de « tourisme de savoir-faire », d’accompagnement en ingénierie pour les territoires qui en sont dépourvus… D’autres axes du plan toutefois n’excluent pas l’urbain, du moins pas sur le papier, qu’il s’agisse par exemple de la montée en qualité de l’offre ou du soutien aux secteurs de l’événementiel et du tourisme d’affaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents
A la Une

Une fête des terrasses sous le signe de la bonne humeur et de la convivialité sous le soleil de Cassis

Le 1er juillet 2022, Renaud Muselier, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président délégué de Régions de France a lancé la 3ème édition de la …

Lire la suite →
Actualités

Le nouveau Conseil de Provence décrypte la guerre en Ukraine le mardi 5 juillet 2022 à l’hôtel du département

Quelles sont les conséquences de la guerre en Ukraine sur les grands équilibres mondiaux, mais aussi sur notre quotidien, sur notre territoire ? Comment évoluera …

Lire la suite →
A la Une

La déclaration de politique générale de la Première ministre Elisabeth Borne aura lieu mercredi 6 juillet 2022 à l’Assemblée et au Sénat.

Elisabeth Borne prononcera sa déclaration de politique générale mercredi 6 juillet 2022 devant le Parlement, à 15H00 à l’Assemblée nationale, puis à 21H00 au Sénat, …

Lire la suite →