Le magazine de la vie politique

DSCN5336

L’Ecologie au centre a choisi Marseille pour débuter la campagne des élections législatives

C’est dans un café situé à proximité de la Porte d’Aix à Marseille que le parti l’Ecologie au centre a commencé le 29 avril 2022 sa première réunion de travail dans les Bouches-du-Rhône dans le cadre des prochaines élections législatives des 12 et 19 juin 2022.

Le parti L’Ecologie au centre ne manque pas d’ambition à l’image de Jean Marc Governatori, co président avec Sophie Spennato et Ghislain Wysocinski. «Notre volonté est de présenter des candidats sur l’ensemble des seize circonscriptions des Bouches-du-Rhône», souligne le conseiller municipal niçois et et conseiller communautaire de Nice Métropole.

Le parti qui a remporté un très bon score de 5, 3% aux élections régionales a mis en place des comités locaux dans toute la France. Aujourd’hui, il souhaite s’investir, aux côté de trois autres entités, La Force écocitoyenne, du Front vert et de Génération animal, dans ces élections législatives essentielles pour l’avenir du pays. «Nous mettons en exergue des valeurs indispensables pour notre pays à savoir la liberté, l’égalité, la fraternité, la laïcité, la responsabilité, le respect et la solidarité», estime Jean-Marc Governatori qui préside désormais l’Office environnemental régional de proposition et d’action.

Son objectif est de résoudre la crise la crise démocratique, écologique, économique et sociale en rassemblant les énergies quelque soient les couleurs politiques. «Notre mouvement souhaite en particulier des députés élus à la proportionnelle, une reconnaissance du vote blanc, des assemblées citoyens volontaires tirés aux sort», a mis en avant Jean-Marc Governatori.

Le mouvement mène de nombreux combats. Il désire œuvrer, entre autres, pour le développement de l’économie circulaire, l’essor des fermes paysannes bio, la multiplication de systèmes d’échanges locaux et des écolieux pour limiter notre dépendance à l’argent mais aussi l’interdiction de la création de nouvelle grande surface.

Ces propositions très pertinentes ont d’ores et déjà séduit de nombreux citoyens motivés par les enjeux qui ont souhaité s’impliquer avec beaucoup d’enthousiasme dans les futures élections législatives à l’image de Céline Fanfan et Charlotte de Busschère, ancienne conseillère municipale d’opposition à Aix-en-Provence et conseillère territoriale du Pays d’Aix, et toutes deux candidates sur les deux circonscriptions aixoises ou encore de Lucie Desblancs, ancienne conseillère municipale d’opposition à Allauch qui est également sur la ligne de départ. «Mon désir est avant tout d’apporter du bon sens à la collectivité. Il s’agit tout d’abord de favoriser les systèmes d’échanges locaux, les services entre les personnes, de créer de la synergie, de recréer du lien social», a t-elle estimé avec beaucoup d’enthousiasme.

Autre volonté de l’experte comptable très impliquée dans la vie locale, la sanctuarisation des terres agricoles pour protéger la biodiversité. Lucie Desblancs comme ses autres candidats souhaite vivement que la lutte contre le dérèglement climatique climatique devienne une véritable priorité nationale.

S’il hésite encore sur le choix d’une circonscription, Boualem Aksil, président de l’association Marseille Plus, prône de la solidarité entre les générations et les habitants des différents quartiers et communautés. Il milite activement pour une attention plus soutenue en direction de publics plus fragilisés : «Nous devons être davantage aux côtés des personnes en situation de handicap et des personnes âgées. Les pensionnaires des Ephad sont à protéger en priorité», a t-il souligné.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents
A la Une

La 5e édition du salon des maires à Salon-de-Provence

Les 119 maires et des élus locaux des Bouches-du-Rhône ont rendez-vous le jeudi 29 septembre de 9h à 17h30 à l’espace Charles Trenet de Salon-de-Provence …

Lire la suite →
A la Une

Les maires sont invités à participer à la Journée nationale citoyenneté et fraternité du 15 octobre 2022

L’Observatoire national de l’action sociale et une cinquantaine de partenaires, dont sept associations d’élus, invitent les élus et les associations à rejoindre leur mouvement de …

Lire la suite →
A la Une

Approvisionnement en électricité : un décret donne le feu vert à une reprise d’activité des centrales à charbon

C’était l’une des mesures de la fameuse loi pouvoir d’achat pour répondre à un besoin exceptionnel lié à un contexte non prévisible, eu égard à …

Lire la suite →