Le magazine de la vie politique dans la région Sud

061114075347-web-tete

Les stations de ski des Alpes du Sud fragilisées par la crise sanitaire préparent leur mutation

Depuis de nombreuses années, les stations de montagne vivent sous la menace du changement climatique. Manque de neige, variation brutale des températures ou encore pluie à haute altitude en plein hiver, les stations pensaient connaître les pires difficultés. Elles se sont sans doute trompées.

Car c’est finalement la crise sanitaire qui a frappé fort le plus rapidement. En quelques jours seulement, le coronavirus a contraint les domaines skiables à baisser le rideau, le 15 mars 2020. 370 jours plus tard, ils n’ont toujours pas rouvert. Les pertes liées à la non-ouverture des remontées mécaniques cet hiver se comptent en milliards d’euros en France.

Et le ski alpin ne sera pas praticable pour le grand public avant au mieux novembre 2021. En attendant, les domaines skiables sont menacés à court terme. La situation financière occasionnée par les charges fixes et une absence quasi totale de recettes fait craindre le pire pour les exploitants.

Seules les aides promises par l’État pourraient redonner un souffle aux stations des Alpes du Sud, qui pèsent chaque hiver près de 800 millions d’euros. Or, ces aides ne sont pas encore arrivées. Et en fin d’hiver, de nombreuses factures doivent être réglées par les exploitants de remontées mécaniques.

La montagne est donc au bord du précipice. Cette crise économique a mis en exergue les possibles conséquences à moyen terme du changement climatique.

L’espoir passe désormais par une véritable “transition du tourisme“. L’ensemble des acteurs se sont réunis le 18 mars à Métabief, dans le Jura, pour lancer les “États généraux de la transition du tourisme en montagne”.

 

Les acteurs du tourisme se retrouveront les 23 et 24 septembre 2021. L’enjeu est de faire émerger des idées pour inventer un nouveau modèle économique, plus respectueux de l’environnement, plus durable et moins dépendant à la neige.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents
A la Une

Elections : le vote par procuration rendu un peu plus aisé avrec Maprocuration

Avec l’entrée en service de la télé-procédure “Maprocuration” et la possibilité d’être porteur de deux procurations, le vote par procuration est désormais un peu facilité …

Lire la suite →
Actualités

Raymond Bartolini, l’un des prévenus au procés Guérini, est décédé.

Il n’aura pas assisté au résultat du procès le 28 mai 2021. Raymond Bartolini, âgé de 74 ans, l’un des onze prévenus dans le procès …

Lire la suite →
A la Une

Emmanuel Macron va supprimer l’ENA et la remplacer par un “Institut du service public”

Emmanuel Macron a annoncé le 8 avril 2021 qu’il allait “supprimer l’ENA” (Ecole nationale d’administration) pour la remplacer par un “Institut du Service public” (ISP), …

Lire la suite →