Le magazine de la vie politique

arton23459-8289b

L’Office Environnemental Régional aura un impact positif sur 5 millions de personnes selon Jean-Marc Governatori

La Région Sud a annoncé la création d’un Office Environnemental Régional qui sera présidé par Jean-Marc Governatori, co président de L’Ecologie au centre. Son président Renaud Muselier a ainsi tenu son engagement, suite au souhait du candidat niçois d’apporter, lors de l’entre-deux tours, ses voix au président de la Région. Entretien exclusif avec Jean-Marc Governatori qui explique la nature de cette nouvelle entité et son champs d’action.

IPP:Votre nomination à la tête d’un Office Environnemental Régional vient d’être récemment annoncée par voie de presse. Renaud Muselier, son président qui a été réélu a donc respecté son engagement. Etes vous satisfait ?

JMG: C’est une grande étape dans la vie politique puisque je vais pouvoir avoir un impact positif sur la qualité de vie de 5 millions de personnes et je tiens à saluer l’intégrité de M. Renaud Muselier.

IPP: Cet office sera véritablement présenté lors de l’assemblée générale, le 29 octobre 2021. Qu’ attendez vous véritablement de cette séance?

JMG: Cela validera le grand départ de l’Office et cela va mettre en relief que les sept axes de travail acceptés par Renaud Muselier représentent un véritable projet de société écologiste qui va améliorer durablement la qualité de vie des habitants pour un coût dérisoire.

IPP: Cet office aura un double rôle, celui d’évaluer les politiques publiques en matière d’environnement mais aussi celui de mettre en œuvre des actions et en particulier les sept propositions pour une région plus durable. C’est une mission très dense qui vous sera confiée?

JMG: Ce sera en fait une mission très dense proportionnelle à un enjeu climatique et environnemental pour notre région et je rappelle que j’assumerai cette mission bénévolement.

IPP: Vous aviez énoncé une liste exhaustive de propositions. Ce sont sept qui ont été retenues par Renaud Muselier. Cela vous convient t-il ? Apparaissent t-elles comme les plus importantes à vos yeux?

JMG: Dans les sept propositions importantes pour la qualité de vie des habitants de la région sur le plan environnemental, l’empreinte écologique est une belle avancée.

IPP: De quels moyens allez vous disposer sur le plan humain et sur le plan financier pour appliquer le programme qui vous sera alloué ?

JMG: En fait, l’Office travaillera en pleine coopération avec le Conseil régional qui financera directement les éléments en question. Je ferai partie des experts qui superviseront la bonne tenue des décisions.

IPP: Je crois que vous ne serez pas le seul à assurer la responsabilité de cet office. Des élus de l’équipe Muselier seront à vos côtés. Connaissez vous la composition de cette structure ?

JMG: Je serai président et il y aura des élus mais aussi des cadres actifs de la région qui seront à mes côtés.

IPP: A quelle date, pensez vous que la structure sera opérationnelle ?

JMG: Il le sera dès le mois de novembre 2021.

IPP: La création de cette nouvelle entité apparaît logique à votre sens. Votre liste est apparu pour le Réseau Action Climat comme la plus exhaustive, loin devant celles de vos concurrents. Pourriez vous énoncer les éléments marquants qui ont fait la différence avec vos rivaux?

JMG: Il y a tout d’abord la volonté de soutenir les transports durables par intermodalité et également de soutenir le ferroviaire, de réduire l’aviation.

Nous souhaitons soutenir le 100% énergies renouvelables, notamment citoyennes. Nous désirons soutenir la relance écologique, permettre l’accompagnement à la rénovation et en priorité lutter contre la précarité énergétique.

Il nous apparaît essentiel d’accompagner la reconversion des emplois. Nous devons soutenir la formation, appuyer l’animation et l’ingénierie des collectivités. Nous devons réduire les déchets. Par ailleurs, nous entendons soutenir l’agriculture et l’alimentation durables, développer l’élevage durable et les protéines végétales. Enfin, nous devons favoriser l’adaptation au dérèglement climatique. Voilà un certain nombre de points essentiels à nos yeux.

IPP: Cette nouvelle entité est controversée par vos détracteurs et en particulier Capucine Edou, tête de liste du rassemblement Ecologique et Social. Elle s’interroge sur la raison d’une telle entité, ses objectifs, sa feuille de route, ses moyens. Qu’en pensez vous ?

Madame Capucine Edou rentre dans un jeu politicien, je le regrette vivement.

Elle devrait être heureuse que l’écologiste dont EELV voulait faire son co porte-parole régional préside un Office Régional de l’Environnement pour toute la région. Il y a un tel enjeu climatique et environnemental pour 5 millions de personnes que M. Renaud Muselier a eu raison d’additionner l’énergie et les compétences de chacun.

IPP: Capucine Edou déplore également l’abondance des effets d’annonce plutôt qu’une véritable stratégie. Quelle est votre réaction ?

JMG: Elle a dû mal lire le communiqué de presse car il y a sept objectifs très précis et je mets au défi qui vous voulez d’argumenter contre un de ces objectifs.

IPP: Cette nouvelle entité sera pourtant indépendante. Sera t-elle totalement distincte du Comité représentatif du Rassemblement Ecologique et Social voulu également par Renaud Muselier? Des convergences voire des collaborations pourront t-elles être établies ?

JMG: L’Office Régional de l’Environnement a de compte à rendre qu’au Conseil Régional. Il sera indépendant et n’aura rien à voir par rapport à la coopération politique prévu entre M. Renaud Muselier et M. Jean-Laurent Félizia. Pour une fois qu’il y a un élu de dimension nationale qui tient parole, on ne va pas le regretter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents
A la Une

Un salon fédérateur, didactique et passionnant pour les maires de la région Sud

La convention annuelle des maires de la région Sud se tiendra, le 22 octobre 2021, au Palais du Pharo, à Marseille. Son thème sera cette …

Lire la suite →
A la Une

Rénovation énergétique : les professionnels craignent un nombre de passoires thermiques plus élevé que prévu

La Fnaim (Fédération nationale de l’immobilier), l’Unpi (Union nationale des propriétaires immobiliers) et l’association Plurience qui regroupe les treize plus gros acteurs du marché de …

Lire la suite →
Actualités

Le festival Image de ville propose une projection du film L’Étang de Berre de Camille Goujon

Ce projet a pour sujet l’histoire de l’Étang de Berre, en partant de l’observation d’une collection de cartes postales ayant pour sujets les sites industriels …

Lire la suite →