Le magazine de la vie politique

Marseille : Bouygues-Carta-Ricciotti, ticket gagnant pour la future Cité scolaire internationale

Le groupement avec l’entreprise Bouygues en tant que mandataire, aux côtés des agences Carta et associés et Rudy Ricciotti réalisera la Cité scolaire internationale.

Rudy Riccioti, architecte du Mucem

Leur projet a été préféré à celui présenté par Eiffage construction et les agences Architecture Studio et Tangram architectes, ainsi qu’à celui proposé par Vinci et l’agence Corinne Vezzoni. Un des quatre candidats, Cardinal Edifice associé à l’architecte italien Alfonso Femia, avait, quant à lui, jeté l’éponge, en fin d’année dernière.

Aménagée sur 8 000 m² de surface (et 28 000 m² de plancher) dans le périmètre d’Euroméditerranée, la Cité scolaire internationale dispensera à l’horizon

2024 un enseignement en cinq langues à 2 100 élèves de l’école élémentaire au lycée.

Roland Carta, architecte

Cette opération d’un montant global de 100 millions d’euros financés par la Région Paca (49%), le Département des Bouches-du-Rhône (37%), la Ville de Marseille (14%), avec le soutien d’Euroméditerranée et de l’académie Aix-Marseille, répond à une exigence environnementale et une sobriété énergétique. «C’est un projet à caractère d’excellence à tous les égards. J’ai souhaité qu’il devienne un modèle des objectifs fixés dans le Plan climat régional « une Cop d’avance », que nous avons lancé en décembre 2017», confie Renaud Muselier, président de la région Sud.

Envisagée dès 2017 sur la gare du Canet, puis en 2018 près du Dock des Suds, à proximité des tours CMA CGM et La Marseillaise, la Cité représentait un coût considérable. Sur le terrain choisi, la Région avait déjà investi 4 millions d’euros (HT) et posé la première pierre de Campus A en 2017 avant d’abandonner ce projet de centre dédié aux apprentis.

Leur projet a été préféré à celui présenté par Eiffage construction et les agences Architecture Studio et Tangram architectes, ainsi qu’à celui proposé par Vinci et l’agence Corinne Vezzoni. Un des quatre candidats, Cardinal Edifice associé à l’architecte italien Alfonso Femia, avait, quant à lui, jeté l’éponge, en fin d’année dernière.

Aménagée sur 8 000 m² de surface (et 28 000 m² de plancher) dans le périmètre d’Euroméditerranée, la Cité scolaire internationale dispensera à l’horizon 2024 un enseignement en cinq langues à 2 100 élèves de l’école élémentaire au lycée.

Cette opération d’un montant global de 100 millions d’euros financés par la Région Paca (49%), le Département des Bouches-du-Rhône (37%), la Ville de Marseille (14%), avec le soutien d’Euroméditerranée et de l’académie Aix-Marseille, répond à une exigence environnementale et une sobriété énergétique. «C’est un projet à caractère d’excellence à tous les égards. J’ai souhaité qu’il devienne un modèle des objectifs fixés dans le Plan climat régional « une Cop d’avance », que nous avons lancé en décembre 2017», confie Renaud Muselier, président de la région Sud.

Envisagée dès 2017 sur la gare du Canet, puis en 2018 près du Dock des Suds, à proximité des tours CMA CGM et La Marseillaise, la Cité représentait un coût considérable. Sur le terrain choisi, la Région avait déjà investi 4 millions d’euros (HT) et posé la première pierre de Campus A en 2017 avant d’abandonner ce projet de centre dédié aux apprentis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents
Actualités

Election cantonale à Castellane dans les Alpes-de Haute-Provence : Retour aux urnes les 6 et 13 mars

Les électeurs du canton de Castellane dans les Alpes-de-Haute-Provence retourneront voter les 6 et 13 mars 2022. Le 20 décembre 2021, le tribunal administratif avait …

Lire la suite →
Actualités

Élections municipales à Saint-Remy-de Provence: Hervé Cherubini arrive en tête dans le premier tour

A l’issue du premier tour, le maire sortant de Saint-Rémy-de Provence dans les Bouches-du-Rhône, Hervé Chérubini est en tête avec 47,40% des suffrages exprimés. Son …

Lire la suite →
A la Une

Election présidentielle: Sophie Spennato, co-présidente du parti L’Ecologie au centre, soutient activement Jean-Marc Governatori, candidat à la présidence de la République.

Conseillère municipale à Mions en Rhône-Alpes et co-présidente de l’Écologie au centre, Sophie Spennato affiche une grande satisfaction face à la candidature présidentielle de Jean-Marc …

Lire la suite →