Le magazine de la vie politique dans la région Sud

1292310-selfie-rubirolajpg

Michèle Rubirola a informé le 15 novembre 2020 les élus du groupe Printemps marseillais, de son souhait de quitter ses fonctions de maire de Marseille.

Fidèle à sa volonté de prendre soin des Marseillaises et des Marseillais, Michèèle Rubirola souhaite aujourd’hui s’inscrire dans un autre rôle au sein de la mairie.

Cette décision est difficile et courageuse et nous la respectons, ont déclaré les élus du Printemps marseillais. Ce mouvement a été élu, selon l’équipe en place, à la tête d’une ville abandonnée et meurtrie par 25 années de laissez-aller. «Depuis notre élection, nous constatons jour après jour les immenses défis qui vont être les nôtres pendant six ans et l’urgence de se défaire des schémas du passé. Notre force réside dans le collectif que nous avons réussi à rassembler : sa diversité, son énergie et sa détermination.»

 

Puis, le printemps marseillais a mis en avant son objectif: «Nous soutenons unanimement sa volonté de voir Benoît Payan dès demain continuer de porter notre projet et notre collectif à la tête de la Mairie. Ensemble, avec Michèle Rubirola et Benoît Payan, nous poursuivrons notre travail pour faire de Marseille une ville plus juste, plus verte et plus démocratique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents
A la Une

Elections : le vote par procuration rendu un peu plus aisé avrec Maprocuration

Avec l’entrée en service de la télé-procédure “Maprocuration” et la possibilité d’être porteur de deux procurations, le vote par procuration est désormais un peu facilité …

Lire la suite →
Actualités

Raymond Bartolini, l’un des prévenus au procés Guérini, est décédé.

Il n’aura pas assisté au résultat du procès le 28 mai 2021. Raymond Bartolini, âgé de 74 ans, l’un des onze prévenus dans le procès …

Lire la suite →
A la Une

Emmanuel Macron va supprimer l’ENA et la remplacer par un “Institut du service public”

Emmanuel Macron a annoncé le 8 avril 2021 qu’il allait “supprimer l’ENA” (Ecole nationale d’administration) pour la remplacer par un “Institut du Service public” (ISP), …

Lire la suite →