Le magazine de la vie politique

BROADWBDHfS

Parrainages : pas encore officiellement candidat, Emmanuel Macron dispose déjà de ses 500 signatures au 3 février 2022

Pour pouvoir se présenter à l’élection présidentielle en avril, les candidats doivent rassembler 500 parrainages d’élus avant le 4 mars. Simple formalité pour certains, cette quête relève du parcours du combattant pour d’autres.

Il n’est pas encore candidat mais il a déjà les 500 parrainages requis pour se présenter à l’élection présidentielle. Selon le deuxième pointage du Conseil constitutionnel publié le 3 février, Emmanuel Macron est la personnalité politique qui recueille pour l’instant le plus de parrainages, avec 529 signatures d’élus.

Le chef de l’Etat est suivi, loin derrière, par la candidate des Républicains, Valérie Pécresse (324 parrainages), la socialiste Anne Hidalgo (266 parrainages), puis le communiste Fabien Roussel (159 parrainages).

Derrière eux, la candidate d’extrême gauche Nathalie Arthaud en totalise désormais 138, Jean Lassalle 124 et Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) 100. Ils devancent l’écologiste Yannick Jadot (80 parrainages) et le chef de file de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan (77 parrainages). Marine Le Pen (Rassemblement national) n’a pour l’instant obtenu que 35 signatures, Eric Zemmour 58 et la candidate de gauche Christiane Taubira seulement 8.

Plus de 30 candidats ont publiquement déclaré leur souhait de prendre part au scrutin présidentiel, la période de récolte des parrainages a débuté le 27 janvier. Ils doivent réunir 500 parrainages d’élus avant le vendredi 4 mars à 18 heures. Chargés de recueillir et de vérifier ces signatures, les Sages mettent à jour, chaque mardi et jeudi, la liste du nombre de parrains par candidat.

Ce sont environ 42 000 élus qui composent cette année le collège des parrains potentiels pour Anne Hidalgo, Yannick Jadot, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon, Valérie Pécresse, Eric Zemmour et les autres candidats putatifs. La majorité de ce collège est composée des quelque 36 000 maires, maires de communes déléguées et maires d’arrondissements.

D’autres élus peuvent apporter leurs « présentations », nom officiel de ces parrainages : les députés, les eurodéputés et les sénateurs ; les conseillers départementaux, régionaux et territoriaux (y compris les conseillers de Paris et de la métropole de Lyon) ; les présidents d’intercommunalités (métropoles, communautés d’agglomération, communautés de communes) ; les conseillers à l’Assemblée des Français de l’étranger ou les présidents des conseils consulaires.

Depuis 1976, afin d’assurer une représentativité territoriale, il faut rassembler ces 500 parrainages dans au moins 30 départements, avec 50 parrainages par département au maximum. Ils doivent être obligatoirement envoyés par voie postale au Conseil constitutionnel. La liste définitive des candidats présents au premier tour de l’élection présidentielle sera établie le lundi 7 mars par les Sages.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents
A la Une

Approvisionnement en électricité : un décret donne le feu vert à une reprise d’activité des centrales à charbon

C’était l’une des mesures de la fameuse loi pouvoir d’achat pour répondre à un besoin exceptionnel lié à un contexte non prévisible, eu égard à …

Lire la suite →
Actualités

Le Geres et l’Ademe proposent un guide de bonnes pratiques pour les entreprises et collectivités en matière de compensation carbone

La France s’est fixée l’objectif d’atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050. Cet objectif se traduit par un engouement des acteurs publics et privés autour …

Lire la suite →
A la Une

Requalification des centres anciens : quelle dynamique pour les espaces publics ? L’exemple d’Apt

L’association Envirobat BDM organise la troisième rencontre de l’EnviroFORUM le 12 octobre de 9h30 à 16h à La Micro-Folie, Les Romarins, rue Cély, à Apt …

Lire la suite →