Le magazine de la vie politique

chiens-errants

Perquisitions à la Ville de Marseille pour des soupçons de favoritisme dans le marché public de la fourrière animale

Une série de perquisitions a été menée dans les locaux de la Ville de Marseille par la brigade financière de la police judicaire dans le cadre d’une enquête pour des soupçons de favoritisme dans l’attribution du marché public de la fourrière animale.Ces investigations ont été réalisées au service des marchés publics et à la délégation de l’animal dans la ville.

Ces soupçons de favoritisme portent sur les conditions d’attribution de ce marché par l’ancienne municipalité au printemps 2020. D’un montant de près de 0,6M€ par an, ce marché concerne la capture, le transport, la prise en charge de tous les animaux errants, sains ou blessés, pour la mise en fourrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents
A la Une

Approvisionnement en électricité : un décret donne le feu vert à une reprise d’activité des centrales à charbon

C’était l’une des mesures de la fameuse loi pouvoir d’achat pour répondre à un besoin exceptionnel lié à un contexte non prévisible, eu égard à …

Lire la suite →
Actualités

Le Geres et l’Ademe proposent un guide de bonnes pratiques pour les entreprises et collectivités en matière de compensation carbone

La France s’est fixée l’objectif d’atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050. Cet objectif se traduit par un engouement des acteurs publics et privés autour …

Lire la suite →
A la Une

Requalification des centres anciens : quelle dynamique pour les espaces publics ? L’exemple d’Apt

L’association Envirobat BDM organise la troisième rencontre de l’EnviroFORUM le 12 octobre de 9h30 à 16h à La Micro-Folie, Les Romarins, rue Cély, à Apt …

Lire la suite →