Le magazine de la vie politique

bio_pierre

Pierre Rabhi, figure de l’agroécologie, est décédé à l’âge de 83 ans

Ce militant de la cause écologiste était l’auteur notamment de « Vers la sobriété heureuse », vendu à plus de 460 000 exemplaires

L’agroécologie perd l’une de ses principales figures en France. L’écrivain et philosophe Pierre Rabhi, cofondateur du mouvement Colibris, est mort, samedi 4 décembre, à l’âge de 83 ans, des suites d’une hémorragie cérébrale. Ce militant de la cause écologiste était l’auteur notamment de Vers la sobriété heureuse (2010), vendu à plus de 460 000 exemplaires.

Le réalisateur Cyril Dion, proche de Pierre Rabhi, a salué «un pionnier du retour à la terre», qui a été «un des premiers à avoir alerté sur les méfaits de la croissance» sur le vivant. «Tout ce qu’on entend aujourd’hui, Pierre le disait déjà il y a plus de 45 ans», a-t-il souligné.

Né en 1938 aux portes du Sahara algérien, ce pionnier du néo-ruralisme s’était installé en 1961 dans une ferme du sud de la France. Il demeurera comme l’un des pionniers de l’agroécologie, une pratique agricole visant à régénérer le milieu naturel en excluant pesticides et engrais chimiques.

 

Ses ouvrages, innombrables, ont rencontré à chaque fois un succès indéniable. Avec Cyril Dion, il a cofondé le mouvement citoyen des Colibris, qui appelle chacun à agir à son échelle et à prendre part à des actions locales, comme les jardins partagés, les fermes pédagogiques ou encore les circuits d’approvisionnements courts.

Référence dans le sérail écologiste et altermondialiste, Pierre Rabhi a connu une certaine exposition médiatique en 2002, lors d’une éphémère candidature à la présidentielle, pour déjà «introduire dans le débat l’urgence écologique et humaine».

Père de cinq enfants, il a ensuite partagé son temps entre interviews, animation de ses fondations, conférences et rédaction d’ouvrages.

Certains se sont interrogés sur son «écologie inoffensive»,estimant que sa philosophie, selon laquelle il fallait agir par la transformation de soi et non du monde, ne pourrait suffire à résoudre les crises écologiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents
Actualités

Election cantonale à Castellane dans les Alpes-de Haute-Provence : Retour aux urnes les 6 et 13 mars

Les électeurs du canton de Castellane dans les Alpes-de-Haute-Provence retourneront voter les 6 et 13 mars 2022. Le 20 décembre 2021, le tribunal administratif avait …

Lire la suite →
Actualités

Élections municipales à Saint-Remy-de Provence: Hervé Cherubini arrive en tête dans le premier tour

A l’issue du premier tour, le maire sortant de Saint-Rémy-de Provence dans les Bouches-du-Rhône, Hervé Chérubini est en tête avec 47,40% des suffrages exprimés. Son …

Lire la suite →
A la Une

Election présidentielle: Sophie Spennato, co-présidente du parti L’Ecologie au centre, soutient activement Jean-Marc Governatori, candidat à la présidence de la République.

Conseillère municipale à Mions en Rhône-Alpes et co-présidente de l’Écologie au centre, Sophie Spennato affiche une grande satisfaction face à la candidature présidentielle de Jean-Marc …

Lire la suite →