Le magazine de la vie politique

Emmanuel_Macron_in_July_2017

Présidentielle 2022 : Macron à dix longueurs de plus que Pécresse et Le Pen, toutes deux à égalité à 15%, selon un sondage Ipsos Sopra

S’il n’est pas encore candidat officiellement, Emmanuel Macron arriverait largement en tête du premier tour de la présidentielle si celui-ci avait lieu demain, avec 25% des intentions de vote, devant Valérie Pécresse (LR) et Marine Le Pen (RN) à égalité à 15,5%, d’après une enquête Ipsos-Sopra Steria réalisée pour Le Monde, la Fondation Jean Jaurès et le Cevipof auprès de plus de 12.500 personnes, et allant dans le même sens que de nombreux autres sondages récents.

Au second tour, le président sortant l’emporterait devant chacune de ces deux candidates, Emmanuel Macron obtiendrait ainsi 54% des voix

face à Valérie Pécresse (46%),

et 57% contre Marine Le Pen (43%).

Avec 13% au premier tour, Eric Zemmour (Reconquête) refait, par rapport à d’autres sondages récents, une partie de son retard sur les deux femmes. Le candidat du nouveau mouvement Reconquête a engrangé ces derniers plusieurs prises de guerre comme Guillaume Peltier, ancien n°2 LR et tout récemment le député européen Gilbert Collart, ancienne star de RN.

Le sondage n’a pas encore pris en compte Jean-Marc Governatori, coprésident de l’Ecologie au centre qui vient de déclarer sa candidature.

À gauche, Jean-Luc Mélenchon (LFI) arriverait en tête des intentions de vote avec 8%, devant Yannick Jadot (EELV, 7%), l’ex-ministre de François Hollande Christiane Taubira (5%) et Anne Hidalgo (PS, 3,5%).

La faiblesse des scores de la gauche est doublée d’une forte hésitation entre ses différents candidats. Quelque 54% des sondés disant vouloir voter pour Jean-Luc Mélenchon se disent sûrs de leur choix. Le pourcentage tombe à 36% pour Yannick Jadot, 30% pour Anne Hidalgo et 27% pour Christiane Taubira.

À l’inverse, 72% des personnes interrogées sondés choisissant le bulletin Le Pen sont sûres de leur choix. Le pourcentage est de 68% pour Emmanuel Macron, 63% pour Eric Zemmour et 47% pour Valérie Pécresse. Les électeurs potentiels d’Emmanuel Macron se porteraient, en cas d’hésitation, à 40% vers Valérie Pécresse comme second choix.

Ceux de Mme Pécresse seraient 43% à opter pour M. Macron comme second choix, soit bien plus que pour Eric Zemmour (23%) ou Marine Le Pen (22%). De leur côté, les sondés attirés par la candidature de Mme Le Pen sont 51% à choisir Eric Zemmour en second choix. Ceux tentés par M. Zemmour sont 37% à placer la candidate RN en second choix.

Les intentions de vote ne constituent pas une prévision du résultat du scrutin. Elles donnent une indication des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage. Sondage réalisé du 14 au 17 janvier auprès d’un échantillon de 12.542 personnes inscrites sur listes électorales. Marge d’erreur comprise entre 0,2 et 0,9 point.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents
A la Une

Approvisionnement en électricité : un décret donne le feu vert à une reprise d’activité des centrales à charbon

C’était l’une des mesures de la fameuse loi pouvoir d’achat pour répondre à un besoin exceptionnel lié à un contexte non prévisible, eu égard à …

Lire la suite →
Actualités

Le Geres et l’Ademe proposent un guide de bonnes pratiques pour les entreprises et collectivités en matière de compensation carbone

La France s’est fixée l’objectif d’atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050. Cet objectif se traduit par un engouement des acteurs publics et privés autour …

Lire la suite →
A la Une

Requalification des centres anciens : quelle dynamique pour les espaces publics ? L’exemple d’Apt

L’association Envirobat BDM organise la troisième rencontre de l’EnviroFORUM le 12 octobre de 9h30 à 16h à La Micro-Folie, Les Romarins, rue Cély, à Apt …

Lire la suite →