Le magazine de la vie politique

conseil-consultatif-des-enfants_1543247587

Puy Sainte-Réparade : Les enfants sont sensibilisés au « bien manger » local

Pour les 24 élèves de la grande section de maternelle de l’école Arc-en-Ciel, la journée fut belle… et bonne ! Dans les terres des Jardins de Paradis, ils ont commencé par une visite des serres avec cueillette et dégustation de fraises, avant de rejoindre la boutique pour y partager un repas de chef. Sans oublier de planter son propre basilic dans un pot que chacun entretiendra à la maison… L’initiative qui se veut d’abord un éveil au goût ne manque pas de saveur.

La sensibilisation au bien manger local forte de sens est le fruit de quatre personnes trés impliquéees Marie-Pierre Pelissier, enseignante de la section, les producteurs Oriane et Tristan Arlaud, et Quentin Durand, chef cuisinier du Château de Fonscolombe (Relais & Chateaux). « Le but est de sensibiliser les enfants, leur faire découvrir la culture depuis la graine jusqu’au légume en passant par la floraison. Nous avons la chance d’avoir de grands espaces dans l’école et avons pu y mettre de grandes jardinières. La mairie nous accompagne sur ce projet. Nous avons créé un jardin d’hiver, un de printemps et un d’été… Et comme les bacs sont dans leur espace de récréation, les enfants suivent au jour le jour l’évolution des plantations. C’est dans leur quotidien… Déjà sensibilisés, ils peuvent faire la différence avec ce qu’ils voient aujourd’hui dans la serre. Cette visite est un vrai plus », rapporte Marie-Pierre Pelissier.

Pour Oriane et Tristan, créateurs de ces Jardins où les objectifs sont multiples, la passion et la motivation restent intactes depuis 15 ans. « Quand nous avons commencé, la nourriture industrielle prenait le dessus. Nous nous sommes mis sur le bio dès le départ. Nous avionsdes idées et du courage… Les enfants sont naturellement sensibles à la nature. Nous devons les accompagner dans cette découverte dès le plus jeune âge », estime Orian Arlaud.

Tristan affirme de son côté: «les projets alimentaires territoriaux sont des outils de reconquête républicaine et citoyenne. Nous devons lutter contre la discrimination alimentaire. Bien manger est un droit. Nous concentrons notre énergie sur les femmes enceintes et les jeunes enfants avec l’ADAPSR (Association de développement de l’agriculture du Puy-Ste-Réparade).

Le jeune chef du Château de Fonscolombe, cuisine avec ces produits. « Il faut habituer les enfants aux bons légumes. Je suis très attaché aux traditions et au local. Il faut les faire perdurer. C’est très important de transmettre, expliquer ce qu’est une volaille, comment poussent les légumes, dès le plus jeune âge. Amener mon savoir-faire et conjuguer les dynamiques, c’est : un réel plaisir », évooque t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents
A la Une

Approvisionnement en électricité : un décret donne le feu vert à une reprise d’activité des centrales à charbon

C’était l’une des mesures de la fameuse loi pouvoir d’achat pour répondre à un besoin exceptionnel lié à un contexte non prévisible, eu égard à …

Lire la suite →
Actualités

Le Geres et l’Ademe proposent un guide de bonnes pratiques pour les entreprises et collectivités en matière de compensation carbone

La France s’est fixée l’objectif d’atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050. Cet objectif se traduit par un engouement des acteurs publics et privés autour …

Lire la suite →
A la Une

Requalification des centres anciens : quelle dynamique pour les espaces publics ? L’exemple d’Apt

L’association Envirobat BDM organise la troisième rencontre de l’EnviroFORUM le 12 octobre de 9h30 à 16h à La Micro-Folie, Les Romarins, rue Cély, à Apt …

Lire la suite →