Le magazine de la vie politique dans la région Sud

elections-presidentielles-americaines-correspondance-seleventreclamer-retablissement-cette-procedure_0_1400_933

Régionales: Jean-Louis Debré prône un report des élections à juin 2021

Les élections régionales devaient intialement se tenir en mars 2021. Or de nombreuses voix s’étaient élevées pour dénoncer l’impossibilité de faire campagne en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19. L’ancien président du Constitutionnel a préconisé dans son rapport remis le 13 novembre un report à juin 2021.

Jean-Louis Debré a remis à Matignon le rapport de sur la date du scrutin des élections départementales et régionales: «Le report élections régionales au mois de juin 2021 constituerait une option raisonnable, au regard des risques sanitaires comme des enjeux politiques et institutionnels», a t-il évoqué. Ce scrutin doit normalement se tenir en mars 2021. Ce report envisagé serait selon lui, «l’option susceptible de recueillir le soutien politique le plus large. Une telle décision se justifierait par des circonstances exceptionnelles.»

Dans ce rapport, Jean-Louis Debré recommande au gouvernement d’annoncer “dès le début du mois de décembre la date à laquelle le gouvernement souhaite convoquer les électrices et les électeurs pour le renouvellement général des conseillers régionaux, départementaux et des assemblées de Corse, de Guyane et de Martinique».

La dématérialisation de la campagne

Jean-Louis Debré suggère la présentation d’un point de situation sur l’évaluation de la situation sanitaire liée à la crise sanitaire du Coronavirus avant la tenue des scrutins par le Conseil scientifique. Il recommande aussi de faciliter l’accès à la procuration.

Pour la campagne qui précèdera le scrutin, Jean-Louis Debré demande un protocole sanitaire adéquat, mentionnant la “maîtrise de la densité des personnes réunies dans un même lieu, ventilé et aéré” et l’utilisation “autant que possible des canaux dématérialisés”.

En ce qui concerne la Guyane, il peut y avoir “un examen spécifique, afin de vérifier si le calendrier épidémiologique propre au territoire de cette collectivité, éloignée de la métropole, constitue une différence de situation objective susceptible de justifier un traitement différent, par exemple en maintenant les scrutins au mois de mars 2021”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents
A la Une

Elections : le vote par procuration rendu un peu plus aisé avrec Maprocuration

Avec l’entrée en service de la télé-procédure “Maprocuration” et la possibilité d’être porteur de deux procurations, le vote par procuration est désormais un peu facilité …

Lire la suite →
Actualités

Raymond Bartolini, l’un des prévenus au procés Guérini, est décédé.

Il n’aura pas assisté au résultat du procès le 28 mai 2021. Raymond Bartolini, âgé de 74 ans, l’un des onze prévenus dans le procès …

Lire la suite →
A la Une

Emmanuel Macron va supprimer l’ENA et la remplacer par un “Institut du service public”

Emmanuel Macron a annoncé le 8 avril 2021 qu’il allait “supprimer l’ENA” (Ecole nationale d’administration) pour la remplacer par un “Institut du Service public” (ISP), …

Lire la suite →