Le magazine de la vie politique

Rognac: Des changements au sein du conseil municipal

Plusierus changements sont intervenus ces derniers jours au conseil municipal de Rognac.

Christelle Payan a laissé son siège de sixième adjointe au maire de Rognac, déléguée aux affaires sociales et familiales, au logement, à l’insertion professionnelle et à la solidarité. Cette infirmière, passée tout récemment en libéral, n’arrivait pas à concilier sa profession avec sa fonction d’adjointe. Cependant, Christelle Payan reste conseillère municipale et intègre le groupe « santé et sanitaire » de la Ville en tant qu’infirmière experte, aux côtés du docteur Dominique Garcia.

C’est Élisabeth Mazet, jusqu’alors conseillère municipale sans délégation, qui a été élue à l’unanimité sixième adjointe avec 35 voix. «C’est avec beaucoup d’honneur que j’accepte. Je mesure que ce n’est pas une tâche qui va être facile mais j’y mettrais tout mon coeur, toute mon expérience aussi pour mener à bien les tâches qui me seront confiées.»

Mais Elisabeth Mazet ne reprend pas les délégations de sa prédécesseure. En effet, elle est désormais adjointe aux ressources humaines, à l’optimisation des ressources et à la modernisation du service. « Je pense que c’est important que les employés de la Ville aient l’opportunité d’avoir une interface, j’aimerais tendre à ce que l’on ait un mandat dans la bienveillance au niveau de la politique RH, j’y suis attachée,Puis Elisabeth a une expertise, les ressources humaines c’est son coeur de métier. » a confié Sylvie Miceli-Houdais, première magistrate de la ville.

Cette délégation semble adaptée à cette directrice des ressources humaines, qui a tout récemment perdu son emploi des suites de la crise sanitaire. C’est alors Véronique Straudo, huitième adjointe déléguée notamment à la démocratie locale et participative, à la solidarité, au handicap, et au bel âge, qui reprend les délégations de Christelle Payan ainsi que sa place de vice-présidente au sein du CCAS.

 

Les élus devaient voter le maintien de Jean-Fabrice Lacave au sein du conseil municipal en sa qualité de troisième adjoint, mais sans délégation. En effet, celui qui était délégué aux espaces agricoles et espaces naturels, forestiers et littoral, à l’urbanisme et au droit des sols, à la sécurité civile, à la réserve communale de sécurité civile et au plan canicule, se retrouve désormais sans plus aucune de ces responsabilités. Ce choix que le maire justifie par un comportement « inapproprié » de l’élu. «Je veux des adjoints irréprochables, qu’ils aient une posture d’adjoint, un comportement approprié à la situation, encore plus en période de Covid», a t-elle souligné.

C’est Yvan Vesperini, cinquième adjoint délégué notamment aux espaces verts qui va récupérer l’urbanisme. Pour les autres délégations, c’est le cabinet du maire qui en aura la charge.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents
Actualités

Election municipale à Carros : les électeurs devront retourner voter les 13 et 20 mars

Après l’annulation de la dernière élection municipale de 2020 à Carros, la préfecture vient de fixer les dates du nouveau scrutin, en mars prochain. Ce …

Lire la suite →
A la Une

Parité : feu vert des députés en commission pour un renforcement dans les petites communes

Les députés ont adopté le 26 janvier 2022 en commission une proposition de loi Modem pour renforcer la parité dans les plus petites communes et …

Lire la suite →
A la Une

Election présidentielle : la chasse aux parrainages est officiellement ouverte

Le conseil des ministres a adopté le 26 janvier 2022 le décret de convocation des électeurs pour l’élection présidentielle d’avril, qui ouvre formellement la course …

Lire la suite →