Le magazine de la vie politique dans la région Sud

scene-1

Sorgues : une nouvelle vie pour le château Gentilly

Afin de valoriser le château de Gentilly, un ancien couvent datant du XVIe siècle, la Ville de Sorgues a signé en 2019 une convention de partenariat avec le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT), établissement public dédié à la formation des agents territoriaux. L’objectif est d’établir le siège départemental  de cet organisme.

Dans le cadre de son programme de restauration du patrimoine, la Ville de Sorgues recherchait une activité pérenne pour rénover une de ses plus belles propriétés, le château Gentilly. De son côté, l’antenne vauclusienne du CNFPT, basée depuis une vingtaine d’années à Sorgues dans des locaux de 480 m2, était à la recherche d’un nouveau lieu pour développer son activité de formation, tout en restant sur la ville.

La commune qui jouit d’une position stratégique proche des axes routiers (A7 et A9), est desservie par deux lignes de TER dont celle de Lyon-Avignon. La situation s’avère ainsi idéale pour faciliter l’accès au centre des fonctionnaires territoriaux du Vaucluse, mais aussi du nord des Bouches-du-Rhône et de l’est du Gard.

Implanté au coeur du cadre verdoyant du parc Gentilly, le château éponyme répondait parfaitement aux critères de recherche du CNFPT. Il se situe en face d’un parking de 180 places et à 300 mètres de la gare, du centre-ville et ses commerces. C’est donc une belle opération pour un partenariat gagnant-gagnant qui permet de préserver le patrimoine, d’améliorer les conditions de formation des fonctionnaires territoriaux et de conserver sur le territoire une activité générant des retombées économiques.

Pour réussir ce projet de belle facture, d’importants travaux de restauration ont été programmés. Débutés à l’automne 2019, les travaux touchent aujourd’hui à leur fin. Ils ont consisté à rénover entièrement la façade, les menuiseries ainsi qu’à reprendre tout l’aménagement intérieur de l’édifice de 1 200 m2.

Désormais, le château Gentilly compte six salles de cours, une salle de conférence de 100 m2, six bureaux ainsi que des espaces détente. Deux salles municipales vont également être aménagées au rez-de-chaussée et seront disponibles pour les associations sorguaises ou à la location. Le coût des travaux sera in fine compensé par le montant des loyers versés à la Ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents
A la Une

Elections : le vote par procuration rendu un peu plus aisé avrec Maprocuration

Avec l’entrée en service de la télé-procédure “Maprocuration” et la possibilité d’être porteur de deux procurations, le vote par procuration est désormais un peu facilité …

Lire la suite →
Actualités

Raymond Bartolini, l’un des prévenus au procés Guérini, est décédé.

Il n’aura pas assisté au résultat du procès le 28 mai 2021. Raymond Bartolini, âgé de 74 ans, l’un des onze prévenus dans le procès …

Lire la suite →
A la Une

Emmanuel Macron va supprimer l’ENA et la remplacer par un “Institut du service public”

Emmanuel Macron a annoncé le 8 avril 2021 qu’il allait “supprimer l’ENA” (Ecole nationale d’administration) pour la remplacer par un “Institut du Service public” (ISP), …

Lire la suite →