Le magazine de la vie politique

SUEZ publie la 2e édition du baromètre réalisé par Odoxa «les Français et la réduction des déchets»

SUEZ publie la 2e édition du baromètre réalisé par Odoxa «les Français et la réduction des déchets»

En région Sud-PACA, 87 % des habitants, soit près de 9 habitants sur 10, considèrent la réduction des déchets comme une priorité nationale. Un intérêt grandissant pour le réemploi: 56 % des habitants adhèrent au principe des ressourceries et des recycleries.

A l’occasion de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets, SUEZ publie le baromètre annuel: «Les Français et la réduction des déchets», en partenariat avec l’institut de sondage Odoxa. En région Sud-PACA, cette nouvelle édition révèle l’intérêt grandissant des habitants pour l’environnement: près de 9 habitants sur 10 sur considèrent la réduction des déchets comme une priorité nationale et 57 % d’entre eux pensent qu’il est nécessaire d’adopter de nouvelles façons de consommer. Face à ce constat, comment les habitants de Sud-PACA agissent-ils pour réduire leurs déchets? Quels sont les freins rencontrés et où se situent les axes d’amélioration ?

Des habitants volontaires pour limiter leurs déchets

Au sein de la région Sud-PACA, la réduction des déchets est aujourd’hui une tendance de fond. Pour autant, cela est moins marqué qu’au niveau national avec 84 % des habitants qui se disent attentifs à la réduction de leurs déchets au quotidien (contre 88 % à l’échelle nationale). Un phénomène accentué par la crise sanitaire qui a provoqué un changement de comportement chez 34 % des habitants. Cependant, 67 % des habitants de Sud-PACA regrettent le manque d’incitation de l’État et 76 % font part de leurs difficultés à réduire leurs déchets, versus 30 % en 2020, en raison de la prédominance des emballages.

Des habitants conscients de la nécessaire évolution des comportements et des modes de consommation

«Bien trier» reste parfois difficile : 81 % des habitants de Sud-PACA pensent qu’il est facile de trier les déchets (contre 89 % au niveau national). Pour autant, plus de la moitié d’entre eux (57 %) considèrent qu’il faut adopter de nouvelles façons de consommer. Par exemple, éviter le gaspillage alimentaire, consommer l’eau du robinet sont des pratiques courantes pour respectivement 71 % et 63 % des habitants de Sud-PACA, ou encore renoncer aux produits jetables (près de 40 %). En revanche, 30 % privilégient les circuits courts et 16 % achètent des produits alimentaires en vrac. Ces résultats s’expliquent notamment par la présence ou non de services favorisant la réduction des déchets à proximité du domicile.

Des habitants qui portent de plus en plus d’intérêt au réemploi

En 2021, le secteur du réemploi et de la seconde main continue d’être un bon vecteur de réduction des déchets : 65 % des personnes interrogées revendent des objets et équipements sur des plateformes dédiées (Le bon coin, Vinted, …) et 63 % font des dons à des associations, des recycleries ou dans des bennes de collecte. De plus, 56 % des habitants de la région Sud-PACA adhérent pleinement au principe des ressourceries et des recycleries.

SUEZ accompagne cette tendance avec l’appui de partenaires spécialisés issus du monde de l’Economie Sociale et Solidaire, en transformant par exemple les déchèteries en lieux de réparation, de réemploi et de réutilisation (recyclerie).

Méthodologie:

  • Cible : échantillon de 12 018 Français (1 006 en région Sud-PACA) constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de région, et de catégorie socioprofessionnelle.

  • Type de recueil : étude menée par voie électronique

  • Date de terrain : du 29 octobre au 8 novembre 2021

Le groupe Suez propose des solutions intelligentes pour l’homme et la planète

Fort de son expertise bâtie depuis la fin du XIXème siècle, Suez aide les femmes et les hommes à améliorer constamment leur qualité de vie, en préservant leur santé et en accompagnant le développement économique.

Présent sur les 5 continents, le Groupe et ses 90000 collaborateurs préservent les éléments essentiels de notre environnement : l’eau, la terre et l’air, en proposant des solutions innovantes et résilientes de gestion de l’eau, de valorisation des déchets, de dépollution des sols et de traitement de l’air qui permettent aux collectivités et aux industries d’optimiser la gestion de leurs ressources, telles les villes « intelligentes » et d’améliorer leurs performances environnementale et économique.

Le Groupe dessert 64 millions d’habitants en services d’assainissement, produit 7,1 milliards de m3 d’eau potable, contribue au développement économique avec plus de 200 000 emplois directs et indirects créés par an, et contribue à la création de nouvelles ressources avec 4,2 millions de tonnes de matières premières secondaires produites.

A l’horizon de son plan stratégique, le Groupe ambitionne des solutions 100% durables ayant un impact positif sur l’environnement, la santé et le climat. En 2020, le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 17,2 milliards d’euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents
A la Une

Arnaud Bastide prend les rênes de la Fédération des Promoteurs Immobiliers de Provence

Élu le 10 novembre dernier à la présidence de la Fédération des Promoteurs Immobiliers Provence pour un mandat de 3 ans, et succédant à ce …

Lire la suite →
Actualités

Jean-Daniel Beurnier succède à Agnès Grangé à la présidence de KEDGE Business School

Le Conseil d’Administration de KEDGE Business School vient de nommer Jean-Daniel Beurnier à la présidence du Groupe à l’issue de l’Assemblée Générale qui s’est tenue …

Lire la suite →
Actualités

Alpes-de-Haute-Provence : les autocars Payan de Sisteron sur la voie de la transition énergétique

Après l’installation d’une cuve de 20 m³ du nouveau carburant 100% colza français Oleo100 sur le site dignois de la société Payan, permettant à sept …

Lire la suite →