Le magazine de la vie politique

AG_-_LEHV_(440)

Thierry Vanderdonckt : «Notre association LEHV intégre désormais les 6e et 8e arrondissements de Marseille»

L’association LEHV a organisé le 6 juillet 2021 au Château de la Buzine à Marseille son assemblée générale annuelle en présence de ses adhérants, de partenaires, d’élus dont Isabelle Savon-Campagnola, conseillère régionale, présidente de la commission développement économique. Entretien exclusif avec Thierry Vanderdonckt, réélu à la tête de cette dynamique association en lien avec 1700 entreprises représentant plus de 15 000 salariés qui intégre à présent, outre 9e, 10, 11 et 12e, les 6e et 8 arrondissements de Marseille.

Nouvelles Publications : Vous avez été rélu à la tête de l’association LEHV lors de l’assemblée générale annuelle. Pourriez vous nous évoquer cette soirée singulière avec, il me semble, des changements importants au sein du nouveau conseil d’administration?

Thierry Vanderdonckt: C’était une soirée magnifique originale sur la forme avec un studio LEH TV sur scène, ce qui a permis d’avoir un dynamisme exceptionnel. Ce fut aussi une soirée idyllique dans les jardins du Château de la Buzine. Concernant les grands changements, cela s’est caractérisé par l’accueil de trois nouveaux adhérents à savoir Maud Andrieux, avocate, au sein du Cabinet Braunstein et Associés, Serge Dell’Unto, expert-comptable, et Muriel Baille, présidente de Muse Formation. Tous les trois ont beaucoup donné pendant un an et ont fait leur preuve au sein de l’association LEHV.

NP : Un changement majeur n’est t-il pas intervenu ?

T.V: Michèle Blanc, directrice générale des Cafés Henry Blanc, reste au Conseil d’administration mais se retire de la charge de trésorière et c’est le nouvel administrateur, Serge Dell’Unto, expert comptable qui va la remplacer. Je suis, je dois dire, très heureux d’accueillir Serge mais aussi triste car Michèle a beaucoup apporté à la construction de mon premier mandat tant par ses conseils, sa bienveillance et sa personnalité légendaire. J’en garde beaucoup d’émotion et j’ai grandi en étant à ses côtés.

NP: Autre changement notable, une première extension du territoire, tout d’abord, au 6e et 8e arrondissements de Marseille. Pour quelles raisons, l’association intégre ce nouveau secteur?

T.V: Il existe en fait plusieurs raisons. La première est que nous avons d’ores et déjà beaucoup d’entreprises adhérentes et partenaires. Je pense, entre autres, au cabinet Braunstein, My Business School ou Malakoff Médéric. Il existe une proximité avec La Capelette, zone sur laquelle nous avons beaucoup travaillé sur mon premier mandat en créant la commission Capelette. La mairie du 6e et 8e, sous l’égide de Baptiste Lusson, adjoint au maire, m’a sollicité pour son forum de l’emploi et m’a demandé de l’aider en fédérant les entreprises sur ce bassin d’emploi. Comme il n’y a pas d’association de zone, il n’y avait pas d’objection à le faire. C’est un sujet que nous devons travailler en conseil d’administration puis en assemblée générale. Il existe en fait une logique et du sens d’intégrer ce secteur puisque l’Huveaune aboutit au Prado. Ce projet a été voté à l’unanimité à l’assemblée générale ce qui nous a fait plaisir.

NP: Cette soirée fut l’opportunité de dresser le bilan des trois années passées avec des temps forts mais aussi d’évoquer l’avenir. Quels vont être les grands projets qui vont jalonner le second semestre de cette année?

T.V: L’association a pris une grande envergure et les projets sont devenus collectifs. Cela a été un vrai succès avec la nouvelle commission start-up. La commission Capelette a permis d’avoir une synergie entre les entreprises et a induit un appel à projets avec la Métropole appelé Solumob avec une application de covoiturage, la mise en place de deux navettes. Il y a eu aussi deux PDIE (plan de déplacement inter-entreprises), un à la Valentine et un à la Capelette. L’association qui a réussi à garder le lien pendant les trois confinements a continué à croître avec 314 adhérents à ce jour.

NP: Vous avez aussi initié deux médias, il me semble?

T.V: Nous avons, il est vrai, créé deux médias, l’Echo de l’Huveaune et LEH TV avec plus de 40 000 vues sur Youtube en six mois ! Notre conseil d’administration nous suit dans nos rêves les plus fous. La saison 2 de LEH TV a été lancée et une nouvelle émission dédiée à l’emploi que l’on veut disruptive sera mise en place. Les demandeurs d’emploi et les recruteurs seront confrontés dans une nouvelle forme conviviale en octobre 2021. Notre souhait est de faire grandir autour de quatre valeurs, le professionnalisme, l’exigence, l’innovation et surtout la convivialité. Il s’agit de créer un vrai lien entre les adhérents.

Thierry Vanderdonckt avec à gauche le Préfet Benoit Mournet délégué à la Relance

NP: Quels sont vos projets majeurs?

T.V: Nous allons organiser un événement économique de grand ampleur en novembre avec les adhérents mais pas uniquement. L’objectif sera de répondre au nouveau Plan de Relance du gouvernement. Nous désirons participer au début et être à pied d’œuvre pour en bénéficier. De plus, des réunions de travail sont prévues sur le plan de relance, sur la RSE avec Cap au Nord, la Cité des Entrereneurs et l’APEX mais aussi un déjeuner business sur les zones d’activités. Je suis trés heureux d’avoir été renouvelé avec un conseil d’administration dynamique, soudé et une équipe de collaborateurs incroyables. Sans eux, je ne pourrai rien faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents
A la Une

Un salon fédérateur, didactique et passionnant pour les maires de la région Sud

La convention annuelle des maires de la région Sud se tiendra, le 22 octobre 2021, au Palais du Pharo, à Marseille. Son thème sera cette …

Lire la suite →
A la Une

Rénovation énergétique : les professionnels craignent un nombre de passoires thermiques plus élevé que prévu

La Fnaim (Fédération nationale de l’immobilier), l’Unpi (Union nationale des propriétaires immobiliers) et l’association Plurience qui regroupe les treize plus gros acteurs du marché de …

Lire la suite →
Actualités

Le festival Image de ville propose une projection du film L’Étang de Berre de Camille Goujon

Ce projet a pour sujet l’histoire de l’Étang de Berre, en partant de l’observation d’une collection de cartes postales ayant pour sujets les sites industriels …

Lire la suite →