Le magazine de la vie politique dans la région Sud

ar-stickers-abeille-miel-6432

Un documentaire pour comprendre pourquoi (et comment) protéger les abeilles

Les abeilles sont en grand danger. Mais en Provence-Alpes-Côte d’Azur, des femmes et des hommes imaginent des solutions pour enrayer leur disparition. Le réalisateur Bruno Sevaistre les a rencontrés et signe un film pédagogique et porteur d’espoir, à bvoir sur France 3 le 1er février à 23h.

“L’abeille, c’est la vie”. Une petite phrase qui résume à elle seule le rôle primordial de cet insecte fascinant. «Aujourd’hui, 80% de la production agricole, un tiers de ce que nous consommons, dépendent des abeilles» explique Thierry Dufresne. Le président de l’Observatoire Français d’Apidologie, connaît bien la question et il fait partie de ces interlocuteurs passionnés à qui le film donne la parole.

Les abeilles sont au cœur de nos vies, par leur travail de pollinisation. Sans elles, point de sécurité alimentaire. Sentinelles de la biodiversité, elles sont indispensables à l’Homme. Mais elles sont aujourd’hui gravement menacées. Partout dans le monde. Pesticides, infections parasitaires, pollution, réduction des superficies, changement climatique… Les taux de mortalité des colonies atteignent 30 % par an.

La région Provence-Alpes-Côte d’Azur n’est pas épargnée. C’est l’une des toutes premières régions apicoles françaises : près de 165.000 ruches, quelque 4.500 apiculteurs et une production de miel qui avoisine les 2.000 tonnes par an, soit 8% de la production nationale. Mais ici, comme dans tout l’Hexagone, l’apiculture est touchée de plein fouet par le déclin des colonies d’abeilles. Aujourd’hui, c’est à l’Homme d’aider les abeilles à accomplir leur mission.

Ce documentaire n’est pourtant ni une enquête, ni un film sur l’apiculture. Préoccupé par les questions environnementales, le réalisateur Bruno Sevaistre s’est penché sur la disparition inquiétante des abeilles. Mais au-delà du constat alarmant et des causes, clairement exposés dans le film, il souhaite mettre en lumière les solutions qui se dessinent. “J’ai voulu donner la parole à ces femmes et ces hommes qui cherchent et trouvent des solutions pour enrayer la spirale macabre et assurer un renouveau pour les abeilles de demain”.

Ils sont apiculteurs, agriculteurs, chercheurs, scientifiques ou entrepreneurs… Le chantier est vaste, mais ces passionnés du vivant ne veulent plus être spectateurs et se battent, à leur niveau, pour comprendre les raisons du déclin des abeilles et y remédier à l’échelle locale.

On découvre ainsi, du côté d’Avignon, comment certains concentrent leurs travaux sur “l’effet cocktail” des pesticides. A Marseille, grâce à des “hôtels” à insectes, des chercheurs passent au crible les parcs et jardins pour capturer et identifier les abeilles sauvages qui les fréquentent. Sur le plateau de Valensole, des apiculteurs ont imaginé un système ingénieux pour mieux préserver les abeilles pendant les récoltes de lavande, sans gêner les lavandiculteurs. Au cœur de la Sainte-Baume, un entrepreneur a créé un isolat exceptionnel pour favoriser l’apidologie, l’étude du comportement des abeilles…

Pour eux, accompagner le travail des abeilles, c’est construire un monde pérenne pour les générations futures. Très pédagogique, le documentaire nous apprend aussi beaucoup sur cet insecte social et son univers, avec des images étonnantes. Le réalisateur a utilisé des techniques de prise de vues lui permettant de filmer au plus près, jusqu’à l’intérieur des ruches, sans déranger les abeilles.

Mieux connaître pour mieux protéger… Par son regard humain et résolument optimiste, Bruno Sevaistre espère modestement faire réfléchir, peut-être éveiller les consciences. “Oui, il est possible de défendre cet insecte si utile à la bonne marche du monde. Chacun peut à son niveau avoir un comportement différent, être plus vigilant. Et si ce film, en suscitant des vocations, contribuait à “sauver le soldat abeille”, alors il trouverait tout son sens”.

“Des abeilles pour demain”

Un documentaire de 52’ écrit et réalisé par Bruno Sevaistre.
Coproduction France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur / Mars Production / L’Eolienne.
Diffusion le 1er février 2021 à 23.00 sur France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur. Rediffusion le 5 février à 9h15.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents
A la Une

Elections : le vote par procuration rendu un peu plus aisé avrec Maprocuration

Avec l’entrée en service de la télé-procédure “Maprocuration” et la possibilité d’être porteur de deux procurations, le vote par procuration est désormais un peu facilité …

Lire la suite →
Actualités

Raymond Bartolini, l’un des prévenus au procés Guérini, est décédé.

Il n’aura pas assisté au résultat du procès le 28 mai 2021. Raymond Bartolini, âgé de 74 ans, l’un des onze prévenus dans le procès …

Lire la suite →
A la Une

Emmanuel Macron va supprimer l’ENA et la remplacer par un “Institut du service public”

Emmanuel Macron a annoncé le 8 avril 2021 qu’il allait “supprimer l’ENA” (Ecole nationale d’administration) pour la remplacer par un “Institut du Service public” (ISP), …

Lire la suite →