Le magazine de la vie politique

Chateaudouble_83

Une mission sénatoriale pour consolider le dynamisme des petites communes rurales

Une mission sénatoriale travaille sur les perspectives de l’aménagement du territoire en s’intéressant plus particulièrement aux communes rurales de moins de 2.000 habitants. Elle devrait remettre ses conclusions à la fin du mois de février.

Vigie de l’aménagement du territoire, le Sénat publiera dans quelques semaines un nouveau rapport sur le sujet, après avoir débuté le quinquennat avec ce qui s’apparente rétrospectivement à une mise en garde face au sentiment d’abandon de nombreux habitants des campagnes.

Une mission d’information vient en effet d’être mise en place au sein de la commission Aménagement du territoire et développement durable pour plancher sur les perspectives de l’aménagement du territoire. Elle devrait rendre ses conclusions fin février-début mars.

L’enjeu est de tenir prêt un socle de propositions en vue de la future mandature, avec un intérêt plus particulier pour les petites communes de moins de 2.000 habitants. «On est à un tournant en ce qui concerne les territoires ruraux, on assiste à des changements de paramètres, avec l’arrivée de nouveaux habitants, des mutations du commerce rural», estiment les sénateurs, membres de cette mission.

Une dizaine d’axes de travail ont été définis:

  • développer les coopérations entre métropoles et territoires ruraux; soutenir le développement de la logistique urbaine durable;

  • améliorer la prévention des risques naturels dans le cadre de la mise en œuvre de la gestion des milieux aquatiques et de la prévention des inondations (Gemapi) ;

  • renforcer l’inclusion numérique ; renforcer l’accès territorial aux soins;

  • accélérer la planification territoriale de la transition énergétique et climatique (PCAET, Sraddet); soutenir l’ingénierie de projet ;

  • favoriser l’attractivité commerciale en zones rurales; la sécurité des ouvrages d’art tels que les ponts; le désenclavement et la mobilité.

Bien sûr on n’a pas la même chose dans tout le flanc ouest que dans le Massif central ou certaines régions isolées, mais quand même, le dynamisme démographique devient une opportunité pour les territoires ruraux, il y a un vrai changement à capter.

La question des centres commerciaux en périphérie des villes, on connaît depuis trente ans. Là, ce qui nous intéresse, ce sont les communes de moins de 2.000 habitants qui connaissent un dynamisme. On voit surtout depuis deux ans, des personnes qui viennent habiter dans ces territoires parce qu’elles sont à la recherche d’espace.

Le phénomène s’est accentué avec le printemps du premier confinement – cela change la donne et il est concomitant du déploiement de la fibre. Mais avec l’arrivée de nouvelles populations il faut que les services soient au rendez-vous.

Les sénateurs plaident pour un moratoire sur toutes les décisions de fermetures de services, à commencer par les classes, car il faut donner du temps aux territoires ruraux pour s’organiser.

Il pose aussi la question de la métropolisation, alors que la région dont est issue sa circonscription, la Nouvelle-Aquitaine, est un mauvais exemple d’aménagement du territoire, avec Bordeaux Métropole qui capte 80% de la richesse régionale et concentre 1 million d’habitants sur les six, mais où le prix du mètre carré atteint les 15.000 euros, alors que « les territoires ruraux sont prêts à accueillir des habitants.

La mission devrait aussi faire des propositions sur la redéfinition d’outils tels que les zones de revitalisation rurale ou l’ancien Fisac. De quoi alimenter un vrai plan de revitalisation pour les petites communes rurales, complémentaire du programme Petites Villes de demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents
A la Une

Elections législatives 2022 : début du vote par internet pour les Français de l’étranger

Les Français vivant à l’étranger et inscrits sur les listes électorales consulaires peuvent voter par internet pour le premier tour des élections législatives dès vendredi …

Lire la suite →
A la Une

Le Président Emmanuel Macron sera à Marseille le 2 juin 2022

Emmanuel Macron se rendrait à Marseille le jeudi 2 juin. À 10 jours du premier tour des législatives, le chef de l’État devrait être accompagné …

Lire la suite →
A la Une

Pavillon bleu : un label en pleine ascension

Le nombre de sites, plages ou ports de plaisance, lauréats du label Pavillon bleu a crû légèrement en 2022. Les régions littorales offrent toutefois un …

Lire la suite →