Le magazine de la vie politique

20150602_113208

Varenne agricole de l’eau : le délégué interministériel institué

Un décret publié au Journal officiel le 23 avril institue, pour trois ans, un délégué interministériel chargé du suivi des conclusions du Varenne agricole de l’eau et de l’adaptation au changement climatique.

Il est notamment chargé de veiller à coordonner les actions de l’État pour répondre aux éventuels besoins des services territoriaux et assurer un suivi des actions engagées par les préfets coordonnateurs de bassin ou la bonne mise en œuvre par l’État des décisions, dont les travaux réglementaires, issues du Varenne.

Il devra en particulier aider les préfets à encourager les dynamiques territoriales et favoriser l’aboutissement des projets territoriaux ainsi que l’élaboration des projets de territoire pour la gestion de l’eau ; à la mise en œuvre rapide des actions prioritaires identifiées lors du Varenne pour optimiser et maîtriser la mobilisation des ressources en eau, dans le respect des équilibres naturels et des schémas directeurs d’aménagement et de gestion des eaux (Sdage).

Il devra notamment veiller à l’association de l’ensemble des acteurs concernés, notamment le ministère chargé de la santé et les collectivités territoriales à valoriser les travaux réalisés dans le cadre du Varenne, proposer et porter toutes les évolutions nécessaires pour permettre au secteur agricole de mieux anticiper et de faire face aux conséquences du changement climatique dans la continuité des actions identifiées dans le cadre du Varenne.

Alors que l’institution de ce Varenne avait été perçue par certaines associations environnementales comme une volonté de déposséder le ministère de la transition écologique de sa compétence, le décret dispose que le délégué rend compte régulièrement de ses travaux au ministre chargé de l’environnement et au ministre chargé de l’agriculture.

Pour l’exercice de ces missions, il fera également appel aux services (et aux établissements publics) placés sous l’autorité (ou la tutelle) de ces deux ministres, et autant que de besoin aux préfets et services des autres ministères.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles récents
A la Une

Sylvie Retailleau, physicienne et universitaire, fait son entrée au gouvernement

Originaire de Nice, Sylvie Retailleau, novice en politique, succède à Frédérique Vidal qui était également une universitaire et est restée cinq ans aux commandes du …

Lire la suite →
A la Une

Le Repmobile, un foodtruck gastronomique, bio et écoresponsable pour tous les publics sur les fonts batismaux

Après trois mois d’activité, le République, un restaurant, à la fois gastronomique et solidaire, créé par l’association La Petite Lili, enregistre un bilan très satisfaisant. …

Lire la suite →
A la Une

Un nouveau gouvernement signé Emmanuel Macron et Elisabeth Borne

La composition du nouveau gouvernement, le premier dirigé par la Première ministre Élisabeth Borne a éété donnée aujourd’hui. Il vient d’être annoncé par Alexis Kohler, …

Lire la suite →